Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

youngblood brass band

  • Du cuivre plein les oreilles

    J'aime bien les hasards du calendrier qui te donnent l'impression que parfois ta vie bégaye. Par exemple, hier soir, tout comme il y a 2 ans, le jour de la Fête des Mères j'abandonnais mes petites nenfants pour me rendre à un concert.

    Cette fois-ci ce n'était pas mon homme qui m'offrait la place pour une occasion spéciale, mais bien moi qui le trainais (une fois de plus on dirait) vers un groupe découvert il y a 4 ans une nuit sur Arte, j'en avais d'ailleurs parlé ici à l'époque (voilà pourquoi entre autre j'adore tenir un blog, ça me permet de ne pas tout oublier). The Youngblood Brass Band, c'est leur nom.

     

     

     

    à voir absolument en live : il y a une énergie dingue qui se dégage de ce groupe de 6 cuivres et 3 percussionistes (avec de la  sueur et de la salive qui gicle des trombones !) qui joue en plus avec une joie et un plaisir non dissimulés.

    De prime abord ça ressemble à une fanfare mais c'est finalement assez différent. S'inspirant du jazz, du funk mais aussi du hip-hop, c'est un mélange détonnant, avec des montées de tensions pendant les improvisations qui m'ont fait penser aux descriptions de concert par Kerouac dans "Sur la route", notamment celles qui décrivent la progression vers le "it" (le "ça") genre de point d'acmé, la note suprême qui met les musiciens et le public en osmose...

    Sa description du saxophoniste collait parfaitement à ce que j'ai ressenti hier à 2 ou 3 reprises :

    « (...) il a soufflé comme un dément ce soir-là ; un copain arrivant du boulot est entré dans la salle à fond de train en criant :  « Souffle ! Souffle ! Souffle ! » (...) « Attends, Jack, écoute-moi bien, maintenant je vais te dire toute la vérité et rien que la vérité – écoute-le, lui. C'est ça ! Il a le Ça !  Ça !  Ça ! - voilà ce que je voulais t'expliquer tout à l'heure, tu vois, ça et tout le reste. Oui ! » (...) et puis ces cris lorsque tout le monde, tous les batteurs, les crâneurs et les rouspéteurs, les cascadeurs des cordes métalliques, (...) tous comprennent que  Ça y est, et  Ça vient,  Ça est là (...) »

     

    ouiiiii, j'ai eu l'impression de croiser ce graal, le IT !

    J'ai même jumpé comme une malade c'est pour dire, je veux les revoir, je veux les revoir !

     

    allez encore une autre (une de mes préférées) :

     

     

     

    Leur Space : http://www.myspace.com/youngbloodbrass

     

    Prochain concert demain soir mais dans un autre registre, après je devrais être tranquille pour 6 mois.

    Et sinon "Sur la route" a été réédité dans sa version orignale (mais pas sur un rouleau, dommage !), je me demande bien ce qu'il peut y avoir en plus...