Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parade

  • En route pour Lille Fantastic


    Ce n'est sans doute plus un secret pour grand monde, durant ce dernier trimestre de 2012 la capitale des Flandres a choisi de basculer dans une ambiance particulière, en saupoudrant de la fantaisie et du fantastique par ci, par là.

    Certains y verront une débauche de "moyens", "de sous jetés par les fenêtres pour de la soi-disant culture" tandis que d'autres se laisseront surprendre et porter par cette atmosphère qui peut donner l'impression d'être passé dans un monde parallèle...

    Si je vous dis que je fais partie de la 2ème catégorie, ça ne vous étonnera sûrement pas...
    Si vous avez envie de me suivre, c'est par ici !

     

    lapin_medium.jpg

    Je vous emmène d'abord à la parade d'ouverture de samedi pour plonger dans l'ambiance.

    Nous sommes arrivés aux alentours de 20h, la foule commençait à affluer dans le centre et on pouvait voir de nombreux groupes costumés avec les chasubles de Castelbajac

    f4834a980fde11e295351231381400a8_7.jpg

     

    ou dans des déguisements disons "plus improbables"

    bb554d3a13e811e2aee522000a1e8ab8_7.jpg



    Nous avons remonté le square Foch (celui du P'tit Quinquin) ou plusieurs orchestres et harmonies patientaient dans la pénombre

    7f2b02060fe111e2926822000a1f9c9b_7.jpg



    pour arriver aux abords du Quai du Wault où était annoncé un feu d'artifice... on attendait un beau spectacle pyrotechnique et dès la première détonation on s'est dit que l'artificier venait de faire un vol plané et que son corps dérivait désormais sans doute sur le plan d'eau (hu hu hu première grosse rigolade).

    b1f165700fe311e2ad9722000a1e9b8c_7.jpg


    c'était plutôt une grosse pétarade tonitruante :-D (en vrai ça s'appelle une mascelatta) c'est davantage sonore que visuel (ceux aux 1ères loges ont dû être un peu déçu à mon avis).

    On a alors emboîté le pas de monstres qui tapaient sur des tambours, en prenant garde qu'ils ne nous foncent pas dessus puisqu'ils avaient la facheuse manie de faire régulièrement volte face.

    02a342aa0fe811e2adfe22000a1e8a47_7.jpg


    mais on les a perdu à cause de la foule à l'embranchement de la rue Nationale, au pied de celui que l'on avait rebaptisé "le poussin géant"

    452e6ee0105811e28ce622000a1e880e_7.jpg

    on a réussi à le doubler en coupant à travers le square et les fourrés (RIP les plates-bandes) puis des petites rues annexes.

    Mais à l'approche de la Grand Place, noire de monde et où se trouvait le podium du défilé, on s'est retrouvés coincés, incapables d'avancer davantage...

    et on voyait le poussin géant avancer, avancer et s'approcher "rhâââââ il va nous écraaaaaser"
    (2ème fou-rire, nerveux celui-là, sur le mode "on va tous mourrrriiiiir")

    8ed33a4e105811e28ed022000a1fbc58_7.jpg

    bah oui ça fait peur...

     

    toujours coincés au bout de la rue Nationale sans espoir de mettre un pied sur la Grand Place on a vu passer des bestioles volantes et lumineuses

    0db555c2105911e2949722000a1f90e1_7.jpg

    8508e34013de11e28159123138178971_7.jpg

     

    Au bout d'un moment qui nous a semblé assez long puisque toujours bloqués et de plus en plus compressés (avec en prime la pluie qui venait juste de s'inviter sur nos têtes), on a entrevu une porte de sortie évidente :  LA PARADE !

    On a donc fait 3 pas en avant et on s'est retrouvé infiltrés au milieu des danseurs en chasuble qui suivaient le poussin géant fendant la foule à travers la Grand Place...

    bb89af28105811e2952822000a1c02a0_7.jpg

    très bonne ambiance, bien meilleure que sur les bords (ça se comprend aussi, des badauds compressés sur les trottoirs, qui ne voient pas grand chose et qui en plus se font allègrement saucer...) alors qu'au milieu ça dansait, ça chantait , ça scandait des slogans débiles "les parapluies sont ban-nis !", ça rigolait bien quoi !

    ça nous a permis d'avancer - enfin - tout en admirant les façades illuminées...

    cde329bc105b11e2bf6922000a1e8ad1_7.jpg

    désolée, c'est flou mais ça tanguait pas mal aussi...

     

    en sortie de Grand Place devant l'Opéra on s'est un peu fait griller parce qu'on connaissait pas les chorégraphies et comme il y avait moins de monde collé, ben ça se voyait... mais on s'en foutait un peu, on avait enfin des trottoirs pour marcher à peu près normalement (le défilé commençait alors sur le podium laissé derrière nous).

    Et ça valait le coup, les trottoirs de la rue Faidherbe ! même sous la pluie...

    c5e9894a105b11e2986c123138140556_7.jpg

    en voyant la moitié de la rue illuminée on s'est demandé si ce n'était pas la pluie qui avait entrainé un court-circuit... mais non c'est juste une pénurie de d'ampoules Led il paraît, le montage n'est pas terminé...

    e06adcd8105b11e28d1822000a1f8cf0_7.jpg

    mais la coupole était complète et c'était vraiment féérique de se retrouver en dessous...

    Il ne nous restait plus qu'à rallier le point final de la parade, le Parc Matisse où l'ONL (orchestre national de Lille) dirigé par Casadessus nous promettait un grand concert avec feux d'artifice...

    578c7f00105d11e29c2d22000a1e9e7e_7.jpg

    Le parc était déjà plein de monde lorsque nous sommes arrivés (en retard sur l'horaire prévu mais en avance sur la parade) et on a découvert l'orchestre qui attendait son chef sous une espèce de serre. On a appelé JC, JC, JC et il est arrivé presque tout de suite, c'était cool.

    Il a envoyé Toréador ton cul n'est pas en or, la foule chantait en même temps, il a enchainé avec le Boléro, là c'était plus difficile déjà, mais on est resté parce qu'ils ont commencé à utiliser les gros butagaz sur le toit de la serre et c'était bien marrant (est-ce que le plastique allait fondre ?)

    et puis après ils ont joué des vrais morceaux de classique, un peu chiants pour les gens qui commençaient à discuter, passer des coups de fils (le réseau était enfin dé-saturés, plus personne n'était perdu) fumer des oinj et secouer les arbres (ça fait douche avec la pluie restée sur les feuilles) alors du coup ils ont fait péter un max de fusées pour que les gens restent encore un peu...

    00e28850106411e2bcc122000a9f0a0f_7.jpg

     

    5faf2d4013e611e2bf2722000a1fbc66_7.jpg

    Nan en vrai, c'était vraiment un moment hors du temps, les musiciens qui jouaient spécialement pour accompagner les tirs,  c'était exceptionnel (avec une très bonne sonorisation).

     

    Dernière grosse rigolade au moment de repartir : un cordon de 2 policiers (oui 2) qui bloquait la traversée du pont permettant de quitter Lille parce qu'il était "réservé aux officiels" et qui étaient les seuls à ne laisser personne passer. Ils ont fini par craquer et nous laisser passer après notre manif aux cris de "Martine au lit !" et "Libérez St-Maurice" (c'est le quartier de l'autre côté du pont). La guerre des nerfs ça s'appelle.

    Merci Ticha, c'était bien cool cette soirée !

    * * * * *

     

    un seul regret pour le week-end d'ouverture : avoir raté le maping sur la cathédrale (que je trouve personnellement très moche en temps normal)

    42869c0c10b811e283fe22000a1d0cf6_7.jpg

    Sinon plein d'infos pour suivre au jour le jour les expo/animations/concerts : la page FB Lille 3000