Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mot d'enfant

  • Au pays des zaffreux

     

    Ma n°2 devant un documentaire animalier, m'interpelle depuis le salon :

     

    - Maman, tu connais les varans ?

    - c'est un genre de gros lézard, non ?

    - oui et ils ont l'air dangereux...

    Varan+the+Unbelievable+1-sh.jpg

     

    - ils sont carnivores je crois

    - oh alors il faut construire les maisons en l'air...

    - sur pilotis ?

    - oui pour se protéger !

     

    La n°3 un peu effrayée vient me rejoindre :

    - hé ben moi, j'irai jamais habiter au pays des HARENGS !

     

    (tu m'étonnes John)

     


  • ça tombe sous le sens...

     

    Cette année (je devrais plutôt écrire l'an dernier, mais bon, vous allez comprendre...) pour le réveillon du 31 décembre (l'an dernier donc pour les puristes) je n'avais pas envie de me casser la tête à chercher un menu original et encore moins celle de passer du temps en cuisine, j'ai donc décrété que ce serait dînette avec des toasts et tout ce qu'on voulait se tartiner dessus...

     

    L'homme a bien un peu tiré la tronche (et pour parer à toute pénurie il est allé faire les courses lui-même pour être sûr de trouver au moins des huitres sur sa table) mais les filles ont, quant à elles, adoré l'idée.

     

    Sur les toasts on pouvait, entre autres, trouver du tzatziki et du tarama aux noms aussi exotiques qu'imprononçables, spécialités qu'elles n'avaient pas le souvenir d'avoir déjà goûtées.

     

    tarama.jpg

     

     

    Et c'est ainsi que l'on assista à cet étrange échange :

     

    Fille 1 : oh c'est drôle dans le tarama on sent des petits oeufs...

    Fille 2 incrédule  : hein ??? des oeufs ?

    Fille 1 : oui, on sent des petits oeufs de poisson...

    Fille 3 : de poisson pané !

    Fille 1 et 2 : Mouhahahaha ! de poisson pané, n'importe quoi !

    Fille 3  : ben oui, ils sont encore dans les oeufs les poissons, alors ils sont pas nés !

     

    Les 2 grandes sont évidemment restées sans voix devant la logique implacable de leur petite soeur.  

     


  • Pauvre baguette !

     

    Tandis qu'elle revenait fièrement ce midi avec une baguette sous le bras,

     

    willy-ronis-enfant-a-la-baguette.jpg

    Willy Ronis

     

     

    ma petite Pépette ne put que tristement constater que celle-ci ployait dangereusement pour finalement former un angle droit arrivée à la porte de la maison

    - oh oh, je crois que la baguette s'est cassée un os !

     

    (merci au taux d'humidité de 70 % même sans pluie)