Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lille

  • En route pour Lille Fantastic


    Ce n'est sans doute plus un secret pour grand monde, durant ce dernier trimestre de 2012 la capitale des Flandres a choisi de basculer dans une ambiance particulière, en saupoudrant de la fantaisie et du fantastique par ci, par là.

    Certains y verront une débauche de "moyens", "de sous jetés par les fenêtres pour de la soi-disant culture" tandis que d'autres se laisseront surprendre et porter par cette atmosphère qui peut donner l'impression d'être passé dans un monde parallèle...

    Si je vous dis que je fais partie de la 2ème catégorie, ça ne vous étonnera sûrement pas...
    Si vous avez envie de me suivre, c'est par ici !

     

    lapin_medium.jpg

    Je vous emmène d'abord à la parade d'ouverture de samedi pour plonger dans l'ambiance.

    Nous sommes arrivés aux alentours de 20h, la foule commençait à affluer dans le centre et on pouvait voir de nombreux groupes costumés avec les chasubles de Castelbajac

    f4834a980fde11e295351231381400a8_7.jpg

     

    ou dans des déguisements disons "plus improbables"

    bb554d3a13e811e2aee522000a1e8ab8_7.jpg



    Nous avons remonté le square Foch (celui du P'tit Quinquin) ou plusieurs orchestres et harmonies patientaient dans la pénombre

    7f2b02060fe111e2926822000a1f9c9b_7.jpg



    pour arriver aux abords du Quai du Wault où était annoncé un feu d'artifice... on attendait un beau spectacle pyrotechnique et dès la première détonation on s'est dit que l'artificier venait de faire un vol plané et que son corps dérivait désormais sans doute sur le plan d'eau (hu hu hu première grosse rigolade).

    b1f165700fe311e2ad9722000a1e9b8c_7.jpg


    c'était plutôt une grosse pétarade tonitruante :-D (en vrai ça s'appelle une mascelatta) c'est davantage sonore que visuel (ceux aux 1ères loges ont dû être un peu déçu à mon avis).

    On a alors emboîté le pas de monstres qui tapaient sur des tambours, en prenant garde qu'ils ne nous foncent pas dessus puisqu'ils avaient la facheuse manie de faire régulièrement volte face.

    02a342aa0fe811e2adfe22000a1e8a47_7.jpg


    mais on les a perdu à cause de la foule à l'embranchement de la rue Nationale, au pied de celui que l'on avait rebaptisé "le poussin géant"

    452e6ee0105811e28ce622000a1e880e_7.jpg

    on a réussi à le doubler en coupant à travers le square et les fourrés (RIP les plates-bandes) puis des petites rues annexes.

    Mais à l'approche de la Grand Place, noire de monde et où se trouvait le podium du défilé, on s'est retrouvés coincés, incapables d'avancer davantage...

    et on voyait le poussin géant avancer, avancer et s'approcher "rhâââââ il va nous écraaaaaser"
    (2ème fou-rire, nerveux celui-là, sur le mode "on va tous mourrrriiiiir")

    8ed33a4e105811e28ed022000a1fbc58_7.jpg

    bah oui ça fait peur...

     

    toujours coincés au bout de la rue Nationale sans espoir de mettre un pied sur la Grand Place on a vu passer des bestioles volantes et lumineuses

    0db555c2105911e2949722000a1f90e1_7.jpg

    8508e34013de11e28159123138178971_7.jpg

     

    Au bout d'un moment qui nous a semblé assez long puisque toujours bloqués et de plus en plus compressés (avec en prime la pluie qui venait juste de s'inviter sur nos têtes), on a entrevu une porte de sortie évidente :  LA PARADE !

    On a donc fait 3 pas en avant et on s'est retrouvé infiltrés au milieu des danseurs en chasuble qui suivaient le poussin géant fendant la foule à travers la Grand Place...

    bb89af28105811e2952822000a1c02a0_7.jpg

    très bonne ambiance, bien meilleure que sur les bords (ça se comprend aussi, des badauds compressés sur les trottoirs, qui ne voient pas grand chose et qui en plus se font allègrement saucer...) alors qu'au milieu ça dansait, ça chantait , ça scandait des slogans débiles "les parapluies sont ban-nis !", ça rigolait bien quoi !

    ça nous a permis d'avancer - enfin - tout en admirant les façades illuminées...

    cde329bc105b11e2bf6922000a1e8ad1_7.jpg

    désolée, c'est flou mais ça tanguait pas mal aussi...

     

    en sortie de Grand Place devant l'Opéra on s'est un peu fait griller parce qu'on connaissait pas les chorégraphies et comme il y avait moins de monde collé, ben ça se voyait... mais on s'en foutait un peu, on avait enfin des trottoirs pour marcher à peu près normalement (le défilé commençait alors sur le podium laissé derrière nous).

    Et ça valait le coup, les trottoirs de la rue Faidherbe ! même sous la pluie...

    c5e9894a105b11e2986c123138140556_7.jpg

    en voyant la moitié de la rue illuminée on s'est demandé si ce n'était pas la pluie qui avait entrainé un court-circuit... mais non c'est juste une pénurie de d'ampoules Led il paraît, le montage n'est pas terminé...

    e06adcd8105b11e28d1822000a1f8cf0_7.jpg

    mais la coupole était complète et c'était vraiment féérique de se retrouver en dessous...

    Il ne nous restait plus qu'à rallier le point final de la parade, le Parc Matisse où l'ONL (orchestre national de Lille) dirigé par Casadessus nous promettait un grand concert avec feux d'artifice...

    578c7f00105d11e29c2d22000a1e9e7e_7.jpg

    Le parc était déjà plein de monde lorsque nous sommes arrivés (en retard sur l'horaire prévu mais en avance sur la parade) et on a découvert l'orchestre qui attendait son chef sous une espèce de serre. On a appelé JC, JC, JC et il est arrivé presque tout de suite, c'était cool.

    Il a envoyé Toréador ton cul n'est pas en or, la foule chantait en même temps, il a enchainé avec le Boléro, là c'était plus difficile déjà, mais on est resté parce qu'ils ont commencé à utiliser les gros butagaz sur le toit de la serre et c'était bien marrant (est-ce que le plastique allait fondre ?)

    et puis après ils ont joué des vrais morceaux de classique, un peu chiants pour les gens qui commençaient à discuter, passer des coups de fils (le réseau était enfin dé-saturés, plus personne n'était perdu) fumer des oinj et secouer les arbres (ça fait douche avec la pluie restée sur les feuilles) alors du coup ils ont fait péter un max de fusées pour que les gens restent encore un peu...

    00e28850106411e2bcc122000a9f0a0f_7.jpg

     

    5faf2d4013e611e2bf2722000a1fbc66_7.jpg

    Nan en vrai, c'était vraiment un moment hors du temps, les musiciens qui jouaient spécialement pour accompagner les tirs,  c'était exceptionnel (avec une très bonne sonorisation).

     

    Dernière grosse rigolade au moment de repartir : un cordon de 2 policiers (oui 2) qui bloquait la traversée du pont permettant de quitter Lille parce qu'il était "réservé aux officiels" et qui étaient les seuls à ne laisser personne passer. Ils ont fini par craquer et nous laisser passer après notre manif aux cris de "Martine au lit !" et "Libérez St-Maurice" (c'est le quartier de l'autre côté du pont). La guerre des nerfs ça s'appelle.

    Merci Ticha, c'était bien cool cette soirée !

    * * * * *

     

    un seul regret pour le week-end d'ouverture : avoir raté le maping sur la cathédrale (que je trouve personnellement très moche en temps normal)

    42869c0c10b811e283fe22000a1d0cf6_7.jpg

    Sinon plein d'infos pour suivre au jour le jour les expo/animations/concerts : la page FB Lille 3000

  • Braderie de Lille 2012 - le dimanche matin (pépère)

     

    Aucun orage apocalytique n'ayant perturbé le cours de cette braderie (remember 2011) nous reprenons notre sac à dos et nos grosses godasses pour aller affronter les petites rues pavées du Vieux-Lille.

    Je n'avais pas d'idée spéciale pour l'aborder cette fois-ci, j'avais oublié de vous demander vos "souhaits", par contre j'ai été légèrement agacée hier soir par des articles ou des tweets disant que la Braderie de Lille, c'était juste "l'enfer".
    Trop de monde, trop de bruit, trop de mauvaises odeurs, piétiner sur place pour finalement ne rien voir, quelle horreur !

     

    Donc je vais me répéter et redire qu'il faut AB-SO-LU-MENT éviter les grands axes et l'hyper centre ville :

    - oubliez la rue Faidherbe qui va de la gare à la Grand Place (elle aussi, faites tout pour l'éviter),

    - contournez les rues piétonnes, ne vous en approchez pas, même en rêve, et surtout

    - fuyez la rue Nationale et le Boulevard de la Liberté, sauf si vous voulez absolument acheter un pull péruvien en laine qui gratte (il n'y a que là que vous en trouverez).

    Parce que là, OK, c'est la cohue, le surplace ou les bousculades pour en sortir...

    PLAN-DE-LA-BRADERIE-DE-LILLE-2012-871x1024.png

    Sur le plan elles sont en orange "périmètres commerçants et riverains uniquement", concrètement quasi aucun riverain, que des étals de marchés ou de foire :-(

     

     

    Maintenant je vais vous prouver qu'on peut chiner tranquillement, sans le lever aux aurores et sans avoir (trop) peur de perdre ses enfants...

     

    Arrivés à 9h45 par la rue de Gand, des particuliers déballent encore la marchandise (la nuit a été lonnnngue, c'est pour ça) :

    7913508372_51d2fecf62.jpg

    on débouche sur la place au Bleuets où les terrasses se refont une beauté (je répète la nuit a été lonnngue, pas pour les chineurs ici mais pour les fêtards ;-) )

    de là on ne va pas vers le centre (j'ai dit NON !) mais de l'autre côté sur l'avenue du Peuple Belge (tu savais qu'au milieu du XIXè siècle Lille comptait plus d'habitants belges que français ? ça explique le nom de cette avenue) en visant le palais de Justice (il est moche mais on le repère de loin)

    7913505896_07e682c362.jpg

    7913501016_21669e4450.jpg

    le monsieur sur le vélo avec un parasol vendait du café chaud, il avait beaucoup de succès (pas auprès des acheteurs, mais des vendeurs qui ont sans doute dormi dans leurs voitures)

    je me retourne pour vérifier que mes enfants sont toujours là...

    7913498324_4d48b69fe4.jpg

    aucun risque de les perdre...

    dans les petites rues annexes, ça déballe aussi

    7913503130_94e962afa2.jpg

    à défaut de trouvailles, on peut toujours admirer l'architecture des vieilles maisons...

     

    avant de retomber sur quelques stands de pro sur l'avenue

    7913494008_83d1477ca6.jpg

    7913488730_9f8d313b77.jpg

    mais ils ne sont pas majoritaires, il y a pas mal de particuliers.

    On remonte vers la Place du Concert, où la foule est plus dense,

    7913483970_872eca4fcf.jpg

    c'est normal il y a le marché là tous les dimanche matin, il est maintenu (on l'aperçoit au fond).

    Au lieu de partir à gauche vers la rue de la Monnaie qui porte bien son nom (où les prix bradés des boutiques de luske sont rarement inférieurs à 30 €) on continue tout droit rue d'Angleterre

    7913481438_a6444ed801.jpg

    pour rattraper sur la gauche un bout de la rue Royale

    7913479440_166324df72.jpg

    (qui oserait encore dire que dans le Nord, c'est tout gris ? hein ? qui ?)

    mais au lieu de continuer tout droit sur la rue Lepelletier qui débouche sur la Grand Place (NOOOON), on bifurque à gauche dans la rue Basse puis la rue Masurel

    7913473056_f54686ea35.jpg

    il va bientôt être 11h... on passe devant la cathédrale où la messe va commencer. Je ne vois toujours pas de grosse foule pressante, d'ailleurs on peut chiner en vélo sans gêner grand monde :

    7913471164_6b59cf6819.jpg

     

    On arrive sur la place aux Oignons, ça ne sent pas encore la frite (ni les moules) même si les terrasses sont maintenant prêtes pour le déjeuner

    7913468736_82585e1cfd.jpg

    on va retomber sur la fin de la Rue de la Monnaie et revenir sur notre itinéraire de départ. On retombe sur l'avenue du Peuple Belge (2 voies distinctes et donc 4 trottoirs à explorer) qu'on remonte dans l'autre sens

    7913461176_d3eb1805f9.jpg

    côté hospice Comtesse avec des brocanteurs et en face sur la pelouse centrale, des particuliers...

    Il est presque midi on repart par la rue de Gand où les nombreux restaurants feront bientôt le plein (moules-frite à 13 €).

    *************

    Il n'y a donc aucun trucage sur ces photos prises à la volée avec mon téléphone entre 9h45 et 12h, je n'ai effacé aucun badaud, ni provoqué d'embouteillage pour mitrailler devant moi... c'est une des braderies dominicales les plus calmes que je connaisse (le matin).

    Si vous regardez le plan pour suivre mon itinéraire, vous découvrirez que la plupart des rues que j'ai indiquées ne sont pas signalées comme étant "en braderie", elles sont blanches ! la rue d'Angleterre est même topographiée en axe sécurité, braderie interdite... (elle reste néanmoins dégagée, les riverains, clairsemés, restant bien sur les trottoirs).

    Etant donné que les grands axes sont coupés, les petites rues ne sont plus accessibles en voiture, les riverains n'ont donc aucun mal à sortir leur table de camping (et même à faire des barbecues sur le trottoir) à défaut de leur véhicule.  Et comme c'est le quartier "chic" de Lille, les forces de l'ordre ferment les yeux.

    Donc voilà, le secret, c'est de ne pas regarder le plan !

  • Braderie de Lille 2012 - le samedi


    Re-voilà le marronnier de ce blog, nous sommes le 1er week-end de septembre !

    Même destination que d'habitude pour le samedi : l'Esplanade, au bord de la Deûle, et ses nombreux "brocanteurs" plus ou moins professionnels. Ils campent là depuis au moins 1 semaine...

    Le maître-mot c'est de trouver de l'INSOLITE ! et c'est pas seulement moi qui le dit, la presse le confirme également...



    Petit reportage photo, alors cette année je me suis attachée à...


    la démesure !

    en bref, des objets tellement gros/grands que je ne risquerai jamais de les acheter !

     

    ça, par exemple, c'est euh... difficile à caser dans son salon non ?

    7908421246_0ec150874b.jpg


    à la limite dans le jardin... (pas sûre que ça vieillisse bien sous les intempéries)

     

    mais dans ce cas, où ranger le traineau du père Noël  (qui aurait besoin d'un petit coup de pinceau) et la calèche (juste derrière) ? C'est embêtant...

    7908434668_528367b97d.jpg

     

    A moins que tu ne préfères les avions ?

    7908432148_070e3dbbf2.jpg


    (les cartes scolaires derrière donnent une bonne idée de l'échelle)


    ou alors celui-là ? il a moins d'envergure

    7908429990_c479dd4337.jpg

     

    pour le caser, peut-être, dans la salle de jeu des enfants...

     

    Le plus simple c'est sans doute de se contenter d'une voiture et de la garer devant la maison...

    7908423014_d13cbc5e3a.jpg

    Ah zut, elle est déjà vendue !

    (il paraît qu'à peine arrivée dans la rue, son propriétaire n'a même pas eu le temps de la descendre de sa remorque que l'affaire était déjà conclue !)

    Mais bon, il reste le truc au dessus de son toit.

    Non, non, c'est pas une grue.

    C'est une armature de canoé, genre 5 mètres de long... une paille quoi.

     

    Allez, on y retourne demain, on poursuivra côté Vieux-Lille, en attendant...

     

    Champagne !
    7908428072_727d695975.jpg

    merde ! ça rentre pas dans le frigo !

     

  • Braderie de Lille - le butin du samedi

     

    Comme tous les ans, mon billet traditionnel sur la grande braderie de Lille... désolée mais c'est la tradition ici.

    Donc virée familiale habituelle du samedi après-midi sur la façade de l'Esplanade, le long de la Deûle à partir de l'écluse de Lambersart.

     

    Peut-être à cause du très beau temps, ou de la crise (ou des 2) la braderie s'est étendue encore un peu plus cette année sur le petit chemin caché sous les arbres juste à côté du tracé officiel... Etant donné qu'il faisait largement plus de 30°, c'était pas une mauvaise idée d'installer des stands à la fraîche, parce que la partie à découvert le long du périph était étouffante surtout dans une foule compacte, au point qu'on trainaît un peu des pieds en écoutant les enfants râler (c'est nul, c'est moche, c'est vieux, j'ai chaud, j'ai soif - au choix ).

    Et puis dès qu'on est arrivé vraiment sur l'esplanade, c'est à dire sous les allées ombragées, on a repris du poil de la bête et j'ai enfin eu envie de sortir l'appareil photo...

    On y va ?

    6109634404_6acd882dbd.jpg

    un stand de vieilles boîtes, immense, des boîtes en fer partout, de tous les styles, de toutes les tailles de toutes les formes... une pensée particulière pour Laure... dingue ce stand non ? Allez, je vous en remets une autre :

    6109082825_9ba8dae988.jpg

    faut fouiller et ne pas avoir peur de se salir un peu les mains... c'est un néerlandophone qui tenait ce stand il nous a dit en avoir 3000 en stock (5€ la boîte - 10€ les 3).

     

    Une autre pensée pour mon cousin du pays de Gex qui collectionne les coqs (un peu lourd pour les envoyer par la poste)

    6109079759_9e1a9ce5ae.jpg

     

    A la recherche d'un tabouret pour le piano que nous avons ramené à la maison le mois dernier, je suis tombée en arrêt devant cette ravissante petite coiffeuse avec son siège bling-bling assorti

    6109623810_ce137b202f.jpg

    le miroir est super haut et pourtant les 2 vont vraiment ensemble...

     

    Ah oui au fait, après l'expédition chez le suédois il a été très difficile de convaincre les filles de ne  surtout pas "essayer" les vieuseries, parce qu'elles sont plutôt fragiles, pour ne pas dire "bien déglinguées" (et surtout parce que les bradeux font un peu la tronche en voyant la marmaille "brisefer" tester les fonctionnalités de la camelote).

    La phrase clé aujourd'hui était donc  "Fais attention, ça casse..."

     

    Découverte d'un carton de mobilier 60's en bois pour petites poupées... 30 € (ah oui c'est cher mais c'est parce que tout le truc est éparpillé façon puzzle - ça fait donc 2 jeux en 1) aucune crainte pour la casse, c'est déjà fait

    6109103579_8bdbd09d61.jpg

    négociable à 20 €, j'ai tenté 15 € et...

     

    mais que vois-je un peu plus loin sur le même stand ?

    6109656196_de58bb9f21.jpg

    un buffet miniature pour nain (je dirais taille 3-4 ans)

     

    et là j'ai compris que je venais de commencer la petite série du jour (à chaque braderie je me trouve une série de choses qu'on ne voit jamais d'habitude, la dernière fois c'était "canevas breton - bigoudens et chapeaux ronds")...

    donc la série inattendue du jour  :

     

    6109099033_ec4a08bbd3.jpg

    là c'est plutôt taille 2 ans (ou 4 ans à genoux)

    6109646204_44f2a8ea05.jpg

    celle-là c'est taille Barbie

    (et le bidon d'huile ça doit être pour les charnières qui coinçaient un peu)

     

    Tout ça dans un rayon de 50 mètres mais sur des stands différents (un nid quoi !).



    Mais c'est pas le tout de s'occuper de la cuisine, après faut penser à la promenade digestive :

    6109642988_c6ed938d12.jpg

    jamais vu un truc pareil... c'est le landau des brigades du Tigre nan ?

    (oui c'est ça, pour les bébés à grosses moustaches, allez prends tes gouttes)

     

    et puisqu'on est dans les bizarreries, quelques pépites pour la route :

    6109627038_08b6475bd5.jpg

    de plus près :

     

    6109075667_d76aaa3b73.jpg

    un soleil avec des pieds peut-être...

     

    mais ça ne vaut pas un bon vieux requin sanguinolant finalement

    6109650406_2c693a7517.jpg

    à 16h40 l'étiquette indiquait 1500€
    (et son nez était un peu fendu...)

     

    Bon et alors tu vas me dire, le butin du samedi dans le titre, c'est quoi ?

     

     

    Ben c'est ça :

    6109264369_e919048662.jpg

    3 boîtes !

    celle du milieu a été choisie par les filles pour de futures chasses au trésor...

     

    La suite demain, s'il ne pleut pas...

     

    Toutes les photos sont visibles en grand format sur Flickr