Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

argile

  • avec un peu d'argile

    Cela faisait plusieurs années que j'en avais envie, mais à chaque rentrée je me trouvais une excuse : faudrait arrêter en cours d'année pour cause d'accouchement et puis faudrait faire garder le bébé, quand le bébé serait assez grand pour être scolarisé ben faudrait arrêter en cours d'année pour reprise du boulot...

    Cette année comme plus rien de tout ça n'est prévu (non non, c'est sûr, il n'y aura pas de n° 4 ici) je me suis inscrite à un atelier de modelage/sculpture. Je n'en avais jamais vraiment fait, à part la pâte à modeler de temps en temps avec les filles mais on va dire que ça ne compte pas vraiment. Le dessin ne me tentait plus (j'en ai fait aux Beaux-Arts de Valenciennes quand j'étais étudiante et je ne me trouve pas assez douée pour en tirer de la satisfaction) j'avais vraiment envie de passer au volume.

     

    Je me suis donc retrouvée dans un "cours" qui n'en est pas vraiment un, puisque la "prof" n'en est pas une, c'est une dame assez âgée et brute de pomme qui dit franchement tout ce qu'elle pense (sans faire de manières ni prendre de gants). En vrai c'est une véritable artiste, du genre poil à gratter qui déteste le politiquement correct.

    La 1ère séance a été un peu spéciale puisqu'elle a commencé par râler sur les "nouveaux" qui étaient arrivés (en avance) mais les mains vides : pas de terre, pas d'outils, pas de "projet"... ce n'était pas faute de s'être renseigné au moment de l'inscription, au contraire puisqu'à l'accueil on m'avait répondu que c'était fourni quand j'avais posé la question 1 semaine avant la reprise du cours...

     

    Direct elle nous a tutoyé :

    " - bon tu veux faire quoi

    - euh je veux apprendre, je veux travailler la terre, la malaxer, la sentir, créer en 3D

    - oui mais bon qu'est-ce que tu vas faire ?

    - ben je ne sais pas, je viens chercher les bases...

    - bon va regarder les photos pour te trouver un modèle"

     

    et donc me voilà en train de feuilleter des feuilles de magazines arrachées, empilées dans une vieille chemise cornée, cherchant l'inspiration parmi toutes les photos de sculpture, dans tous les styles possibles...

    Quand j'ai enfin trouvé le modèle qui me semblait accessible et qui me tentait un minimum je me suis retrouvée devant une sellette avec un bloc d'argile de récup (c'est recyclable quasi à l'infini l'argile, on entasse dans une grosse poubelle les chutes ou les "ratés" on arrose d'eau et hop c'est reparti) puisque je n'avais pas ramené ma propre terre.

    - bon t'as un morceau de bois ?

    - Pardon ?

    - un morceau de bois, t'as un morceau de bois pour taper dessus ?

    - ben non (j'ai pas l'habitude de me balader avec une batte de base-ball dans mon sac à main faut dire)

    - va t'en chercher un dans l'armoire et tape sur ton bloc pour l'amalgamer

     

    Bon je passe sur les détails, c'était tout bonnement surréaliste.

    Pas facile d'accès cette prof, très bourrue au premier abord, limite agacée par les novices qui débarquaient.

    J'ai commencé à essayer de reproduire mon modèle et au bout de 2 heures à modeler avec juste mes mains je n'était pas trop mécontente du résultat. La prof arrive et là avec mon bout de bois PIF PAF PAF vas-y que je te ratatine mon bloc, que je te le ratiboise.

    " - voilà, tu vois maintenant t'as la silhouette avec les volumes aux bons endroits"

     

    OK, je suis là pour apprendre faut pas que je me décourage.

    A la fin des 3 heures, j'ai emballé mon "oeuvre" dans un plastique et je suis allée l'entreposer dans un coin pour la continuer la semaine suivante. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, j'étais vraiment très contente de ma matinée, ça m'a fait un bien fou de travailler comme ça, juste pour moi mais pas seule.

    Il m'a fallu environ 4 séances pour en venir à bout de mon lion.

    4168544405_232f2eb184.jpg

    Parce que c'était un lion mon 1er essai. Ensuite j'ai enchainé avec un ours façon Pompon, parce que je les ai toujours adorés. Il m'a donné du fil à retordre celui-là.

    Le dernier encours, c'est une dame qui semble bouder...

    4169305962_319e69744d.jpg

    A l'heure qu'il est le lion doit être cuit (j'espère qu'il n'a pas explosé à la cuisson), l'ours finit de sécher et la petite dame attend une dernière séance de fignolage...

    Faut que je trouve une idée pour vendredi prochain... qu'est-ce que je pourrais bien modeler ? des idées ?