Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

en photo

  • Projet 52 - 2014 #2 le temps

     

    Le temps qui passe et le temps qu'il fait, je fais du 2 en 1 cette semaine...

    11911298213_071e5478d2.jpg

     


    Le temps qui passe et qu'il faut organiser... sur notre  "mom's family calendar"  avec ses 5 colonnes, une par membre de la famille. J'ai de plus en plus de mal à en trouver en français, donc pour 2014 j'ai opté pour celui-ci, en anglais. Je l'aime bien avec ses illustrations de Sandra Boynton.

    Pas encore très rempli, l'année commence en douceur. On a une réserve de stickers à coller dessus.


    Et le temps qu'il fait, pour prouver qu'on a aussi des jours de grand soleil à Lille en hiver. 

    En profiter pour jouer avec les ombres.


    Tiens, qui devinera pourquoi j'avais une tête d’œuf vendredi ?

     

     

     

  • Projet 52 - 2014 #résolutions


    Après m'être cassée les dents plusieurs fois sur des projets photos à l'année, je retente l'expérience  en espérant aller jusqu'au bout cette fois.

    projet-52-milie-logo.jpg



    C'est Milie, du blog C'est quoi ce bruit qui a lancé l'initiative et choisi les thèmes de chaque semaine.

    Le 1er est donc, pour débuter une nouvelle année dans les règles de l'art, "résolutions".

    Pas simple pour moi qui n'en prend jamais, préférant improviser au jour le jour au gré des envies. Hé bien justement, c'était l'occasion de changer ça, j'en ai donc pris 3, allant du plus ambitieux au plus terre à terre.

    Les voici :

    • Prendre de la hauteur pour voir à long terme et ne plus me contenter de "l'instant présent". 
      A force de savourer "les roses de la vie" tous les matins, carpe diem et compagnie depuis quelques années, ben j'ai l'impression de faire du sur place. Depuis que j'ai arrêté de "travailler" (en tant que salariée), 5 ans viennent de passer ! 5 ans ! Pinaize... qu'est-ce que j'en ai fait ? Ben pas grand chose (en même temps si j'avais continué à bosser au même endroit, je crois qu'en 5 ans je n'aurais pas beaucoup bougé non plus, à la limite d'1 bureau ou d'1 étage - hum).
      Bref faire des projets à long terme, et pas forcément seule (donc convaincre mon entourage).

    • Sortir plus, m'aérer la tête, le jour, le soir, la nuit, qu'importe. Ne pas m'enfermer dans un cocon (confortable mais sclérosant à terme).

    • Ressortir mon appareil photo, faire des expériences, explorer (cette résolution va bien avec la précédente, ça m'arrange).

     

    A garder en tête tout au long de 2014, pour que ça ne ressemble pas trop à 2013 (et 2012 et 2011...)


    Première photo, je suis sortie, j'ai pris de la hauteur (sur un pont) et j'ai regardé au loin.

    11778117663_1ef744be17.jpg


    Alors c'est pas tout rose, je sais, mais une friche ça laisse beaucoup de possibilités...


  • Week-end à Gand ou Gent (Belgique)

    Un an après notre escapade à Anvers (c'était raconté ici), nous sommes retournés de l'autre côté de la frontière, en Flandres, dans la magnifique ville de Gand.
    Beaucoup moins connue que sa célèbre voisine Brugges, elle n'a pourtant rien à lui envier, bien au contraire. La ville est plus grande et surtout plus vivante.

    Vous voulez voir ? Allez, suivez le guide :

    9561202623_ac18b6c6fa.jpg

    Pour commencer le château médiéval, en plein centre, coincé entre les autres bâtisses (impossible de prendre du recul pour le photographier du coup), c'est ce qui m'a le plus frappé d'ailleurs : un château-fort entier à 60 km de Lille (3/4 d'heure de route), je trouve ça juste incroyable.

    9563942880_ff95f23967.jpg

    il se visite entièrement, il faut compter minimum 1 heure pour en faire le tour en allant vite sans lire les explication (il y a de nombreuses salles d'exposition à l'intérieur, y compris une salle de tortures pleine de matériel effrayant, dont une guillotine).

    La vue depuis le chemin de ronde est pas mal aussi, on aperçoit déjà un nombre impressionnant d'édifices : une cathédrale, un beffroi, quelques églises... toutes proches dans le périmètre.

    9561157223_ba47592458.jpg


    Juste en face du Château des Comtes, coincé dans un coin de la place, se trouve un bâtiment important : l'ancien marché aux poissons reconverti en Office du Tourisme high tech et où vous serez très bien renseignés et où vous pourrez trouver des tas de brochures thématiques bien foutues (le personnel parle très bien français, pas besoin de baragouiner en anglais). On ne peut pas le rater :

    9563939874_8569556e37.jpg

    Au dessus de l'entrée on aperçoit l'Escaut et la Lys symbolisés par un homme et une femme car la ville se trouve au confluent de ces 2 fleuves.

    A l'intérieur se trouve aussi un café/brasserie dont la terrasse donne sur l'eau :

    9563936748_e4c3b92931.jpg




    De nombreux détails architecturaux dans toute la ville évoquent la navigation, les poissons...

    ici par exemple sur un quai :

    9563984508_a87afb7658.jpg

     

    Tout le centre historique est interdit aux voitures, les piétons et cyclistes sont rois ici, seuls circulent les trams et quelques bus, ce qui donne une atmosphère très paisible mais vivante toutefois : ce n'est pas une ville musée comme Bruges où on a l'impression de ne croiser que des touristes en visite et aucun autochtone.

    9563987598_040701d21a.jpg

    9561169401_1be722c1f9.jpg

    9561184735_e203eb93b6.jpg

     

    9561137969_f85606a1cf.jpg

    9561176127_b3d0e9d6b9.jpg

    9563981532_d542b3fced_z.jpg

     

    9561172829_9237b892a2_z.jpg

    9563948896_f208864b10.jpg

     

    Parmi les monuments que nous avons visités il y a le beffroi (les beffrois du Nord de la France et de Belgique sont classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, ils jouaient un rôle très important dans ce "plat pays" - alors je les aime bien du coup).

    9563975724_edb020bfd4_z.jpg

    A l'intérieur on peut voir en action le carillon mécanique qui chante toutes les demi-heures mais aussi le dragon qui le surplombe (et qui crachait du feu autrefois) toute une collection de cloches et des reproductions des "vigiles" postés aux 4 coins de la tour (dont un joueur de trompette - pourquoi pas ?)

    9563932562_ae16b89486.jpg

    Une vue depuis la coursive sous les horloges sur l'église Saint-Nicolas :

    9563929336_3e4df21c86_z.jpg

     

    de l'autre côté, mais tout aussi près, se trouve la cathédrale qui abrite un diptyque super top moumoute "l'agneau mystique" peint en 1432 et qui serait aussi convoité que la Joconde mais que l'on a snobé. En plus il est visible en petits bouts pendant sa restauration, alors que sa reproduction se trouve dans plusieurs autres musées de la ville...(en réalité je n'y connais rien et je m'en fous un peu).

    Du haut du beffroi on entend aussi extrêmement bien les musiciens sur la place et en particulier un piano à queue qui a été placé sous une halle et dans une structure légère garnie de ruban. Le pianiste est un peu caché sauf quand le vent souffle.

    9563902150_ca496716f7.jpg

    Et le pianiste, c'est monsieur ou madame tout le monde. Ce sont donc des badauds qui s'installent au clavier et qui jouent ce qu'ils veulent. C'est assez émouvant, au fil de nos passages sur cette place on a entendu des choses différentes, sans interruption de plus de quelques secondes entre chaque morceau, depuis des gymnopédies jusqu'à l'Hymne à la joie par cette dame aux cheveux blancs.
    Les gens s'arrêtent pour écouter quelques secondes ou minutes, applaudissent chaleureusement  et puis repartent tandis qu'une nouvelle personne se lance :-)
    J'ignore si l'installation est provisoire mais je trouve que c'est une très bonne idée.

    Un musée que j'ai particulièrement apprécié, celui du design.

    9561211183_fb7821541e_z.jpg

    9563998426_99c72859c7.jpg

    Situé dans un ancien hôtel particulier avec une extension hyper moderne.  La partie ancienne conserve des meubles et objets des 18e et 19e et la partie moderne des meubles et objets du début du 20e (art déco - art nouveau etc). Il y a un parcours spécial pour les enfants qui doivent retrouver des playmobils.


    Il y a tellement de musées à Gand que c'est impossible de tous les visiter en 1 seul (même long) week-end. Nous avons donc choisi :

    le STAM qui est le musée de la ville de Gand (qui retrace son histoire au fil des siècles) installé dans une abbaye du 14ème siècle, un peu plus au sud du centre historique à 20 mn à pied ou 5 mn de tram direct

    9563894918_b18d3b7093_z.jpg

     

    9563899130_a30151afbc.jpg

     

    le MIAT, le musée d'archéologie industrielle et du textile, installé dans une ancienne filature de coton (et là c'est la petite-fille de tisserande qui voulait aller voir de quoi était faite la vie de ses ancêtres flamands) je n'ai pas pris de photos, j'étais trop occupée.
    Il y a énormément énormément de choses dans ce musée, presque trop d'ailleurs, ça couvre l'industrie textile de 1750 à 1900.  Il y a aussi toute une partie sur l'imprimerie mais ça j'ai zappé.
    Le site du musée est si vous voulez voir quelques photos du lieu et des collections.

     

    Le Musée d'Art contemporain (dans un ancien casino) et le Musée des Beaux-Arts sont côte à côte dans le même quartier que le STAM, dans le parc de la Citadelle. Le plus simple est d'y aller en tram.


    Par contre les musées ferment tôt : 17h ! On s'est fait refouler à l'entrée d'un musée à 16h30 parce qu'à la caisse ils estiment que la visite prend 1 heure... donc attention de bien calculer son coup.

     

    A la tombée de la nuit, la vieille ville est magnifique

    9563922274_355cb1e4ba.jpg

    9561129549_ffefd98ccd_z.jpg

    9563919766_9263bdbc91.jpg


    ***************


    Le bon plan pour visiter : La CityCard Gent

    Elle coute 25 € pour 48h (ou 30€ pour 72h) et donne accès à tous les musées et monuments + la libre circulation dans les trams et bus + 1 promenade en bateau sur les canaux de 50 mn (on n'a pas fait la promenade en bateau, je ne peux pas dire si c'est bien ou pas).
    On peut acheter cette carte à l'office du tourisme mais aussi dans tous les musées/bâtiments, sachant que l'entrée des musées coûtent 5 ou 6 €, idem pour le beffroi, que l'entrée du château est à 8€, que le tram est très pratique pour aller d'un point à l'autre, le prix est vite amorti.
    Si on y va pour flâner, faire 1 visite et boire des coups en terrasse, non. Les enfants n'en ont pas besoin les entrées sont gratuites pour les moins de 19 ans.

     

    Comment y aller :

    En train (en Thalys)
    En voiture (les autoroutes sont gratuites en Belgique) la difficulté ensuite sera pour se garer. Les rues autour du centre sont payantes (horodateurs, stationnement limité) sinon il y a des parkings souterrains dans le centre (compter 10€ par 24h)

     

    Où loger ?

    Nous avons choisi un Bed & Breakfast dans un des 3 béguinages que compte la ville de Gand. On est passé par Booking.com pour réserver (il est très bien noté), mais le B&B a son propre site :


    Door 10

    9561117341_811a2f1b32.jpg


    Il est à moins de 10 mn à pied du centre historique et une ligne de tram passe à côté.
    L'accueil était parfait, la chambre très vaste bien équipée (télé, wifi gratuit, station ipod, machine à expresso) 

    9563908666_82f4af3d11.jpg

     on pouvait emprunter des vélos et le petit déjeuner était pantagruélique :

    9563896114_ef2285cdf2.jpg

    on ne voit pas la corbeille de pains spéciaux avec les viennoiseries, le pain d'épice...
    ni l’œuf sur le plat ou la coque, dommage !


    Où manger ?

     

    * Une adresse facile à trouver en plein centre, située dans l'ancien marché à viandes : Groot Vleeshuis (la grande boucherie) un restau-boutique qui promeut les produits de la Flandre-Orientale.

    On peut très bien le visiter sans y manger et admirer les nombreux jambons suspendus à sa charpente. On y mange pas trop mal même si le service est un peu lent (attention, il n'y a pas de frites !), le cadre est plutôt marrant et il y fait frais quand le soleil tape

    9561206491_2fb7f23422_z.jpg

    ah et on peut y manger une spécialité très euh particulière : le saucisson de cheval frit
    (spécial, très spécial, déjà le saucisson de cheval faut aimer, alors frit... c'est euh... un peu gras)

     

    * S'il ne faut retenir qu'1 seule adresse de restaurant à Gand c'est celle-ci :

    le Belga Queen qui est très réputé (confirmé par notre logeuse gantoise), situé sur le quai "Graslei" dans un ancien entrepôt à blé entièrement rénové. La terrasse était blindée dès 19h mais on a trouvé de la place facilement à l'intérieur (toutefois il vaut mieux réserver si on arrive plus tard).
    Il peut sembler cher de prime abord mais on y propose des plats délicieux et originaux d'une très grande fraicheur, dans un cadre moderne pas du tout guindé. Donc si vous voulez vous faire un super restau, c'est là qu'il faut aller ! Le top à prix raisonnable vu la qualité.

    Son site est ICI

     

     

     

    Sinon il y a plein d'infos et d'adresses sur le site visitgent.be pour préparer son escapade

     

    ***************

     

    Le pire c'est qu'on n'a pas réussi à voir tout ce qu'on voulait en 48h00...
    on va être obligé d'y retourner !


     

  • Randonner avec les enfants (en Italie)


    Depuis toujours j'aime marcher, découvrir ce qui m'entoure et d'autres horizons à pied.

    Etant citadine, ce sont d'abord les villes qui ont attiré mes pas et puis en prenant de l'âge (une mamie vous parle) j'ai trouvé de plus en plus d'attrait à la nature sauvage. Parfaite pour se vider la tête et se ressourcer. Mon homme est pareil, il "marche" et c'est une activité qu'on aime partager. On est parti avec le sac sur le dos au Portugal, en Turquie, aux Canaries, au siècle dernier, avant les enfants...


    Après leur naissance on a levé le pied, en vacances on cherche toujours des points de chute avec de belles balades autour et on emmène les enfants quand le parcours n'est pas trop long (sinon on les laisse en "club").

    Cette année on a eu envie de renouer avec la bonne rando, maintenant que la plus petite peut suivre. Nous nous sommes donc envolés la semaine dernière pour la côte almafitaine près de Naples, avec une petite appréhension quand-même : les filles allaient-elles suivre, sans trop rechigner ?

    Pour limiter les risques nous avons choisi un voyage estampillé "famille" chez Club Aventure, avec un guide car nous ne connaissions pas du tout le pays et encore moins la langue. Les randonnées ne sont pas trop longues (enfin 4 heures en moyenne par jour quand-même) avec des dénivelés moyens et surtout des activités/ateliers particuliers proposés chaque jour pour faire passer la pilule les motiver... Nous étions avec une autre famille qui comme nous n'avait que des filles ! Nous formions donc un groupe de 10 en comptant notre guide. Le nombre idéal pour moi.

    On n'a pas été déçu du tout et les filles ont adoré. Oh je n'irais pas jusqu'à dire qu'on ne les a jamais entendu râler dans les montées un peu raides mais ça ne durait vraiment jamais longtemps. En plus nous avions une super guide locale qui connaissait toutes les meilleures adresses de glaciers en bout d'étape...

    Petit aperçu ?

    8694796257_c6518f88cc.jpg

    Le jour de notre arrivée c'était plutôt nuageux... on voit tout de suite que la côte est rocheuse, très rocheuse.

    La vue depuis le balcon de notre chambre en gite rural (une ferme bio) :

    8701359781_c6cb1c8b67.jpg



    Le lendemain matin, au moment de se mettre en route, il pleuvait à verse. Orage énorme alors qu'on attendait un bus de ligne sous un tout petit abribus.

    Mais une fois à notre point de départ, grand ciel bleu dégagé :

    8695915986_928e09dac6.jpg

    les trucs noirs au bord ce sont des filets pour protéger les citronniers... de la grêle, et justement les petits amas blancs en sont, de la grêle ! Au fond, le gros caillou sous les nuages, c'est Capri.

     

    On a eu bien chaud ce 1er jour, partis bien couverts on a enlevé les couches au fur à mesure de la matinée pour se retrouver en T-shirt au soleil à l'heure du midi et on a sorti la crème solaire (mais trop tard, le soir on ressemblait tous à des écrevisses !), le panorama du pique-nique :

    8694794425_ccd26b8585.jpg

    les 3 cailloux au fond, ce sont les rochers des sirènes d'Ulysse, celui qui a fait un long voyage...

    en parlant de pique-nique :

    8695945896_88098d17ef.jpg

    on changeait de fromage, de charcuterie et de légumes tous les jours... mais pas la nappe ;-)

     

     A Capri le 2ème jour, avec les manches longues pour recouvrir les coups de soleil de la veille...

    8695945424_3af39f5d43.jpg

    la carotte du jour c'était la plage avant de prendre le bateau du retour ou les glaces... les glaces étaient énormes on n'a pas eu le temps de profiter de la plage. En tout cas Capri, c'est vraiment très beau et très facile à visiter, tous les chemins sont "confortables", c'est prévu pour la jet-set on va dire.

     

    le 3ème jour on est parti à Sorrento en bus

    8695913082_589739acd3.jpg

    et de là on a pris un petit train qui ressemble à un métro pour arriver juste devant Pompéi

     

    8694791635_cb51b67970.jpg

     c'est beau, c'est grand, c'est crevant...


    le lendemain, le jeudi 25 c'était férié... (date du débarquement américain alors qu'ils n'étaient pas alliés, cherchez l'erreur)

    8695943568_10559ba430.jpg

    quelques indices se sont glissés dans cette photo, sauras-tu retrouver le pays ?

     

    On est allés dans une petite ferme avec "plein d'animaux" (pour stimuler les enfants), mais surtout pour découvrir la fabrication de la mozarella :

    8695944174_3c798542bc.jpg

    et après une dégustation dans la cour de la ferme du fromage juste sorti de la cuve (tiède donc), on est parti avec nos grosses boules de mozarella et notre petit panier de ricotta en pique-nique tout en haut de la montagne...

    8702750018_bdf6428af5.jpg

    y avait de la mortadelle aussi je crois


    On a croisé plein d'autochtones qui faisaient comme nous en ce jour férié et ensuite on a passé une bonne partie de l'après-midi à redescendre. Les filles tiraient un peu la langue sur la fin, alors pour qu'elles la rentrent on a du leur promettre uno gellato à l'arrivée (et ça marche !).


    Je peux vous dire que ce soir-là il n'a pas fallu nous bercer !

    Le jeudi à 8h les filles avaient "atelier céramique" où elles ont peint des citrons, 1 heure de calme et de silence

    8694823651_0cd7887397.jpg

    on devrait les recevoir par la poste quand ils seront cuits... on verra ce que ça donne.

    Ensuite on est parti pour une grande randonnée sur "le sentier des Dieux" (ouais rien que ça !) très connu à ce qu'il paraît... c'est une corniche au dessus de la mer en gros, faut pas avoir le vertige.

    Je n'ai pas pris beaucoup de photos (je faisais attention où je mettais les pieds).

    Tiens, vlà 2 petites déesses :

    8695911338_77dc1b1d64.jpg

    On a eu très chaud ce jour-là, je n'ose pas imaginer ce que ça peut donner en août...  Arrivés au bout du sentier on arrive à Positano, où il faut encore descendre des marches pour atteindre la plage (la carotte du jour).

    Quand nous l'avons atteinte en fin d'après-midi le soleil s'était voilé mais rien ne pouvait arrêter nos déesses sirènes...

    8695943134_2d5cc4f7e9.jpg

    je n'y ai mis que les pieds, elle devait être à 17°- 18° pas plus...


    Le soir à l'hôtel les filles nous ont préparé des pizzas (encore une activité pour elles au programme) et étaient très fières de nous régaler.

    Le dernier jour nous étions autour d'Amalfi et nous avons marché sous la pluie le long de la rivière qui servait à alimenter les fabriques de papier. Nous avons d'ailleurs visité le musée de "la carta" et les filles ont fabriqué une feuille de papier chiffon...

    Nous avons profité une dernière fois des petites ruelles escarpées pleines d'escaliers

    8695942200_f7a224fc5c.jpg

    et la semaine s'est terminée sur... une dernière glace bien méritée au pied de la basilique.

    8694821615_86f82faec1.jpg

     

    Conclusion : une expérience en famille très agréable, un programme bien pensé pour motiver les enfants pas toujours emballés par l'idée de marcher, une guide au top qui connait parfaitement le coin et sait faire jouer son réseau pour nous "arranger nos bidons" au mieux et modifier le programme au besoin. Un hébergement de qualité d'abord en gite rural dans de grandes chambres rutilantes puis en hôtel 3* au charme un peu désuet mais avec un four à pizza terrible et un service de chauffeurs toujours prêts :


    Bonus : "la limousine de l'hôtel" qui a emmené les 5 filles à la ferme des fromages

     

    le site et les coordonnées de notre guide Francesca :
    http://www.amalficoastrekking.com/fr/francesca-ortolani.html

    le site du gite rural : Agriturismo La Lobra
    http://www.lalobra.it/indexfr.htm

    (les pages sont en français)