Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

en vacances - Page 2

  • Les îles Chausey

    Granville c'est juste en face de Jersey et Guernesey. En réservant notre séjour je m'étais dit que ce serait chouette d'aller faire un saut sur les iles anglo-normandes, histoire de se dépayser encore plus.

    Sauf que j'ai oublié d'emmener les cartes d'identité des filles... "je suis vraiment trop co... heu bête" je me suis dit.
    En fait pas tant que ça, parce que des bateaux pour aller à Jersey y en avait pas à Granville cette semaine là.

    Alors quand on nous a dit que dans le lot des îles, les anglais avaient oublié de prendre Chausey qui était donc bien restée française, sans paperasse à sortir pour mettre un pied dessus et qu'en plus il y avait un bateau qui y allait... ben on n'a pas hésité, on a pris nos billets.

    Et on a bien fait.

    IMAG1798bis.jpg

    Au bout d'1 heure de traversée on voit des bouts de cailloux...

    Et puis on débarque :

    IMAG1799.jpg

    P1050142.JPG

    Y a pas de voitures à Chausey, par contre y a des casiers à homards. Plein.

    De la pluie, aussi, mais pas que...

    P1050144.JPG

    P1050147bis.jpg


    P1050155.JPG

     

    P1050159.JPG

    on a trouvé une plage entièrement recouverte de coquillages, c'était assez incroyable...

    P1050162.JPG

    On se verrait bien venir vivre dans une de ces jolies maisons, hein ? Sauf que quasi personne ne vit là à l'année. Pas de source d'eau douce sur l'île. C'est le bateau qui la ramène et la navette n'est pas quotidienne en basse saison.

    A 15h on avait fini le tour de l'île et le crachin avait laissé place à une bonne pluie qui transperce. Alors on est allé boire des coups au petit bistrot devant l'embarcadère avec les 3/4 des passagers de la navette du matin en attendant que le bateau revienne avec la marée à 16h...

     

    On se tenait chaud, un peu serré. On était bien.

     

     

  • Pâques en Normandie

    C'est toujours mieux qu'aux tisons.

    Envie de changer d'air, mais sans partir trop trop loin.
    La Manche et ses grandes plages encore un peu sauvages c'était parfait.
    On a trouvé un petit centre de vacances pas loin de Granville, qui héberge surtout des classes de mer.

    On était 5 familles en pension complète à côté d'un réfectoire où on voyait des minots de 5 ans manger en pyjama le soir. C'était rigolo.

    coucher de soleil, normandie

    La vue du restau était pas mal du tout (et tu constates que le centre de vacances ne peut pas être plus près de la plage). L'appart était plutôt grand (7 couchages) et refait à neuf, bref une bonne adresse (par mail si ça vous intéresse).

    Durant cette semaine de vacances, on a fait de magnifiques balades sur le sentier côtier. On a même découvert un ancien spot de pêche à l'écrevisse au bout d'un ruisseau (dans une petite crique).


    Bien-sûr parmi les incontournables il y avait le Mont-Saint-Michel, que je n'avais encore jamais vu. On a choisi une traversée de la baie à pied pour mieux en profiter.

    C'était, comment dire... vivifiant ! et inoubliable.

    On est parti d'une prairie où nous nous sommes déchaussés. L'herbe encore pleine de rosée semblait glacée, alors quand nous avons commencé à fouler le sable c'était déjà beaucoup plus agréable et lors des premières traversées de "ruisseaux" ça ne semblait même plus froid.

    rando, mont-saint-michel

    Mon intrépide n°2 a évidemment voulu tester les "sables mouvants" :

    sables mouvants, mont-saint-michel, traversée

    "bon maintenant, ça suffit... tu sors de là tudsuite "

     

    et puis après 2 bonnes heures de marche, le voilà

    rando, mont-saint-michel

    On se dit que le plus dur est fait, qu'on y est. Sauf que non.

    Il reste un gros bras de mer à traverser, plus gros que prévu, alors il faut marcher encore plus et se déporter sur le côté pour trouver le bon passage, celui qui ne sera ni trop large, ni trop profond et sans trop de sables mouvants. Au plus on attend, au plus l'eau monte.

    Je vois la 1ère ligne se lancer devant toi et je réalise qu'au milieu de la "rivière" ils ont de l'eau tout en haut des cuisses et que moi avec mon mètre cinquante je ne le sens pas trop (sans parler de ma 8 ans qui commence à flipper parce qu'au milieu les gens ont crié "les sables mouvants !" et qui freine des 4 fers).

    Bon.

    J'étais pas fière. Il fallait bien y aller, j'allais pas refaire les 7 km dans l'autre sens non plus. Je me suis lancée en marchant sur les pointes tout en hissant ma puce le plus haut possible avec l'aide de son père. J'ai mouillé le short... et un peu la culotte aussi (avec les clapotis, pas de peur, quoi que... )

    On est tous arrivés à moitié tremblants de l'autre côté pas exactement au pied du Mont, mais en plein chantier avec pelleteuses et bulldozers. On l'a traversé (nouvelle épreuve, pour nos pieds cette fois), jambes nues et cramoisies de froid, pieds crottés de boue et de vase devant des groupes de japonais... bouches bées. On n'avait pas fière allure. Et non, je n'ai pas immortalisé ce moment, occupée à chercher une portion de route sans cailloux jusqu'au robinet qui nous permettrait de ré-enfiler nos chaussures (et nos pantalons !).

    Il était déjà l'heure du pique-nique et on a pu manger à l'abri, tous serrés sous une des portes d'entrée tandis que les nuages se lâchaient. Tout ça grâce à un très bon guide Romain Pilon.

    Même si la météo n'était pas excellente, les couleurs sur la baie étaient magnifiques.

    mont-saint-michel, baie, paysage

    P1050123.JPG

    P1050127bis.jpg




    On est monté tout en haut, fait la visite de l'abbaye puis redescendu en fin d'après-midi par les coursives, évitant la foule des ruelles pièges à touristes.

    P1050124.JPG


    Inutile de préciser qu'on n'a pas eu besoin d'être bercés le soir...

     

  • Randonner avec les enfants (en Italie)


    Depuis toujours j'aime marcher, découvrir ce qui m'entoure et d'autres horizons à pied.

    Etant citadine, ce sont d'abord les villes qui ont attiré mes pas et puis en prenant de l'âge (une mamie vous parle) j'ai trouvé de plus en plus d'attrait à la nature sauvage. Parfaite pour se vider la tête et se ressourcer. Mon homme est pareil, il "marche" et c'est une activité qu'on aime partager. On est parti avec le sac sur le dos au Portugal, en Turquie, aux Canaries, au siècle dernier, avant les enfants...


    Après leur naissance on a levé le pied, en vacances on cherche toujours des points de chute avec de belles balades autour et on emmène les enfants quand le parcours n'est pas trop long (sinon on les laisse en "club").

    Cette année on a eu envie de renouer avec la bonne rando, maintenant que la plus petite peut suivre. Nous nous sommes donc envolés la semaine dernière pour la côte almafitaine près de Naples, avec une petite appréhension quand-même : les filles allaient-elles suivre, sans trop rechigner ?

    Pour limiter les risques nous avons choisi un voyage estampillé "famille" chez Club Aventure, avec un guide car nous ne connaissions pas du tout le pays et encore moins la langue. Les randonnées ne sont pas trop longues (enfin 4 heures en moyenne par jour quand-même) avec des dénivelés moyens et surtout des activités/ateliers particuliers proposés chaque jour pour faire passer la pilule les motiver... Nous étions avec une autre famille qui comme nous n'avait que des filles ! Nous formions donc un groupe de 10 en comptant notre guide. Le nombre idéal pour moi.

    On n'a pas été déçu du tout et les filles ont adoré. Oh je n'irais pas jusqu'à dire qu'on ne les a jamais entendu râler dans les montées un peu raides mais ça ne durait vraiment jamais longtemps. En plus nous avions une super guide locale qui connaissait toutes les meilleures adresses de glaciers en bout d'étape...

    Petit aperçu ?

    8694796257_c6518f88cc.jpg

    Le jour de notre arrivée c'était plutôt nuageux... on voit tout de suite que la côte est rocheuse, très rocheuse.

    La vue depuis le balcon de notre chambre en gite rural (une ferme bio) :

    8701359781_c6cb1c8b67.jpg



    Le lendemain matin, au moment de se mettre en route, il pleuvait à verse. Orage énorme alors qu'on attendait un bus de ligne sous un tout petit abribus.

    Mais une fois à notre point de départ, grand ciel bleu dégagé :

    8695915986_928e09dac6.jpg

    les trucs noirs au bord ce sont des filets pour protéger les citronniers... de la grêle, et justement les petits amas blancs en sont, de la grêle ! Au fond, le gros caillou sous les nuages, c'est Capri.

     

    On a eu bien chaud ce 1er jour, partis bien couverts on a enlevé les couches au fur à mesure de la matinée pour se retrouver en T-shirt au soleil à l'heure du midi et on a sorti la crème solaire (mais trop tard, le soir on ressemblait tous à des écrevisses !), le panorama du pique-nique :

    8694794425_ccd26b8585.jpg

    les 3 cailloux au fond, ce sont les rochers des sirènes d'Ulysse, celui qui a fait un long voyage...

    en parlant de pique-nique :

    8695945896_88098d17ef.jpg

    on changeait de fromage, de charcuterie et de légumes tous les jours... mais pas la nappe ;-)

     

     A Capri le 2ème jour, avec les manches longues pour recouvrir les coups de soleil de la veille...

    8695945424_3af39f5d43.jpg

    la carotte du jour c'était la plage avant de prendre le bateau du retour ou les glaces... les glaces étaient énormes on n'a pas eu le temps de profiter de la plage. En tout cas Capri, c'est vraiment très beau et très facile à visiter, tous les chemins sont "confortables", c'est prévu pour la jet-set on va dire.

     

    le 3ème jour on est parti à Sorrento en bus

    8695913082_589739acd3.jpg

    et de là on a pris un petit train qui ressemble à un métro pour arriver juste devant Pompéi

     

    8694791635_cb51b67970.jpg

     c'est beau, c'est grand, c'est crevant...


    le lendemain, le jeudi 25 c'était férié... (date du débarquement américain alors qu'ils n'étaient pas alliés, cherchez l'erreur)

    8695943568_10559ba430.jpg

    quelques indices se sont glissés dans cette photo, sauras-tu retrouver le pays ?

     

    On est allés dans une petite ferme avec "plein d'animaux" (pour stimuler les enfants), mais surtout pour découvrir la fabrication de la mozarella :

    8695944174_3c798542bc.jpg

    et après une dégustation dans la cour de la ferme du fromage juste sorti de la cuve (tiède donc), on est parti avec nos grosses boules de mozarella et notre petit panier de ricotta en pique-nique tout en haut de la montagne...

    8702750018_bdf6428af5.jpg

    y avait de la mortadelle aussi je crois


    On a croisé plein d'autochtones qui faisaient comme nous en ce jour férié et ensuite on a passé une bonne partie de l'après-midi à redescendre. Les filles tiraient un peu la langue sur la fin, alors pour qu'elles la rentrent on a du leur promettre uno gellato à l'arrivée (et ça marche !).


    Je peux vous dire que ce soir-là il n'a pas fallu nous bercer !

    Le jeudi à 8h les filles avaient "atelier céramique" où elles ont peint des citrons, 1 heure de calme et de silence

    8694823651_0cd7887397.jpg

    on devrait les recevoir par la poste quand ils seront cuits... on verra ce que ça donne.

    Ensuite on est parti pour une grande randonnée sur "le sentier des Dieux" (ouais rien que ça !) très connu à ce qu'il paraît... c'est une corniche au dessus de la mer en gros, faut pas avoir le vertige.

    Je n'ai pas pris beaucoup de photos (je faisais attention où je mettais les pieds).

    Tiens, vlà 2 petites déesses :

    8695911338_77dc1b1d64.jpg

    On a eu très chaud ce jour-là, je n'ose pas imaginer ce que ça peut donner en août...  Arrivés au bout du sentier on arrive à Positano, où il faut encore descendre des marches pour atteindre la plage (la carotte du jour).

    Quand nous l'avons atteinte en fin d'après-midi le soleil s'était voilé mais rien ne pouvait arrêter nos déesses sirènes...

    8695943134_2d5cc4f7e9.jpg

    je n'y ai mis que les pieds, elle devait être à 17°- 18° pas plus...


    Le soir à l'hôtel les filles nous ont préparé des pizzas (encore une activité pour elles au programme) et étaient très fières de nous régaler.

    Le dernier jour nous étions autour d'Amalfi et nous avons marché sous la pluie le long de la rivière qui servait à alimenter les fabriques de papier. Nous avons d'ailleurs visité le musée de "la carta" et les filles ont fabriqué une feuille de papier chiffon...

    Nous avons profité une dernière fois des petites ruelles escarpées pleines d'escaliers

    8695942200_f7a224fc5c.jpg

    et la semaine s'est terminée sur... une dernière glace bien méritée au pied de la basilique.

    8694821615_86f82faec1.jpg

     

    Conclusion : une expérience en famille très agréable, un programme bien pensé pour motiver les enfants pas toujours emballés par l'idée de marcher, une guide au top qui connait parfaitement le coin et sait faire jouer son réseau pour nous "arranger nos bidons" au mieux et modifier le programme au besoin. Un hébergement de qualité d'abord en gite rural dans de grandes chambres rutilantes puis en hôtel 3* au charme un peu désuet mais avec un four à pizza terrible et un service de chauffeurs toujours prêts :


    Bonus : "la limousine de l'hôtel" qui a emmené les 5 filles à la ferme des fromages

     

    le site et les coordonnées de notre guide Francesca :
    http://www.amalficoastrekking.com/fr/francesca-ortolani.html

    le site du gite rural : Agriturismo La Lobra
    http://www.lalobra.it/indexfr.htm

    (les pages sont en français)

  • A voir, à faire à Anvers #3

     

    Il y a vraiment beaucoup de possibilités, largement de quoi occuper un week-end

    Le point de départ peut tout simplement être la Gare ! En descendant du train, prenez le temps de l'admirer, le hall est tout en marbre

     

    7773597800_6c9bd50f8a.jpg

    et surmonté d'une énorme coupole, on la devine au fond :

     

    7773600918_7a60df92a7.jpg

     

    Là vous avez le choix car juste à côté se trouvent :

    - le zoo, le plus vieux d'Europe (je n'ai pas d'avis dessus, je n'y suis pas allée)

    - aquatopia, un énorme aquarium (pareil, sans enfants on évite ce genre d'attraction)

    - une grande roue (pas très belle)

    - le quartier des diamantaires (le musée du diamant a été transféré au MAS par contre)

    - le quartier chinois de l'autre côté (pas très grand mais quand-même)

     

    Si on prend droit devant, en allant vers la vieille ville on arrive au Meir : c'est l'artère très commerçante, piétonne où l'on trouve toutes les grandes enseignes internationales...

    7773607938_1a6c93f11a.jpg

    pas besoin d'aller à Anvers pour faire du shopping chez Zara ou H&M me direz-vous, "soit" vous répondrais-je, mais levez les yeux et admirez l'architecture des bâtiments, ça vaut le coup !

    et comme le remarquait mon cher et tendre "on voit qu'il y avait de la thune par ici !"

    7773604608_c27ca870f4.jpg

    Toutes les façades de la rue sont comme ça. Chargées. Trèèès chargées... ça fait du spectacle. Si vous voulez faire du shopping, gardez à l'esprit que tous les magasins ferment à 18h00.

     

    Au bout de cette artère une place où se trouve mon gros coup de coeur : la maison Rubens.

    Rubens_self_portrait.jpg

    Alors là aussi, on réalise que la famille Rubens c'était pas franchement des gueux. Ce cher Pierre-Paul s'est fait construire un véritable petit palais en pleine ville avec son atelier et un magnifique jardin, dans un mélange de style flamand et italien.

    Je n'ai pas pris de photos à l'intérieur (c'est interdit et les gardiens veillent) mais je me suis rattrapée dans le jardin :

    7773619112_287673c28a.jpg

    ça c'est le portique qui relie la maison à l'atelier

    7773615148_d4339b88e9.jpg

    7773611492_280ba4ac72.jpg

    on peut évidemment y admirer de nombreux tableaux et objets d'époque (XVIIe), ce n'est pas très grand mais on peut y rester un bon moment si on lit toutes les descriptions très détaillées dans le petit livret fourni à l'entrée. Les visiteurs sont nombreux mais ce n'est pas la cohue pour autant.


    Juste à côté sur une autre place, le dimanche, se tient le marché aux oiseaux. C'est assez pittoresque et vaut un petit coup d'oeil.

     

    De là on peut rejoindre le centre historique avec sa cathédrale et la Grand Place (Grote Markt), c'est là que se trouve aussi l'office du tourisme. J'aime particulièrement la fontaine Brabo qui n'a pas de bassin

    7773699728_84f853f884.jpg

    On peut évidemment profiter des terrasses pour déguster une bonne bière (je recommande la Ciney et la Keizer Karel - autrement dit la Charles Quint - avec modération comme d'hab)

    et pousser le vice jusqu'à aller chercher une frite à la fameuse friterie "Number One" (on l'a vue à la télé aux infos locales juste avant de repasser devant le soir - alors si ça passe à la télé, hein !).



    En quelques pas on peut rejoindre le musée Plantin-Moretus/Cabinet des Estampes, le seul musée au monde à figurer au Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui regroupe une ancienne imprimerie avec les plus anciennes presses au monde, une énorme collection de gravures et... 2 bibles de Gutemberg.

    A deux rues de là, en cherchant un peu on trouve aussi le musée de la mode, le MoMu.
    Les collections sont bien mises en valeurs, nous avons vu l'expo "une vie à la mode" avec des vêtement de femmes de 1750 à 1950. Les robes étaient sur des mannequins tournants sans être figées derrière des vitrines, on en a pris plein les yeux du coup. La prochaine expo qui ouvrira en septembre sera sur Madame Grès. Tout autour du musée on trouve des boutiques de créateurs mais comme nous y sommes passés le dimanche tout était fermé et on s'est contenté de regarder les vitrines.

     

    Toujours dans le même coin on aperçoit un building Art Nouveau, le Boerentoren qui est le 1er gratte-ciel européen (il date de 1929), avec mon chéri on l'a surnommé l'immeuble KGB (on est con)


    360px-Kbc-building-antwerpen.jpg

     

    lui il trouve qu'à Anvers niveau architecture et urbanisme c'est le gros bordel (ben moi j'aime bien, ça fait belge justement) même que des fois ce serait "tout mal rangé", la preuve quand on se promène le long de l'Escaut, faut s'étonner de rien :

    7773636464_2ca923d92e.jpg

    7773633212_554b280b6a.jpg

    Donc en résumé il y a vraiment de quoi voir, rien que dans ces 2 quartiers centraux (j'aurais pu aussi vous coller les photos de toutes les églises à visiter).

    On peut ajouter le MAS sur les quais dont j'ai parlé dans mon 1er article, il y a encore plein d'autres musées mais là j'ai présenté disons les "incontournables" à voir sur 2 jours.

     

    Qu'est-ce que je peux recommander encore ? La pension où on était peut-être ?

    Feek Suites

    Faut aimer le noir et blanc :

    7783324288_c89a1d8d99.jpg

    L'accueil y est très chaleureux, vraiment je recommande ++ surtout si vous voulez vous faire un week-end en amoureux (ah la baignoire à bulles dans la chambre !)

     

    J'espère que ça vous a plu autant qu'à nous, j'avais vraiment envie de partager cette belle escapade.