Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

en chaîne - Page 5

  • La banane en voiture

     

     

    Le mercredi c'est taxi, tu sais bien de quoi je parle, toi la mère de famille qui a une tripotée de gosses (au moins 2) à emmener à ses diverses activités artistiques et sportives...

    Pour que ce ne soit pas trop une corvée, on s'arrange pour que les trajets se transforment en des moments de calme et de zénitude de complicité et de franche rigolade. C'est ainsi que régulièrement nous chantons comme des brindezingues.

    Tu veux voir ce que ça donne ? Justement ça tombe bien parce qu'il y a Nevrosia qui nous a collé un défi  très relevé, appelé le tag de la Castafiore, pour permettre à nos lecteurs respectifs de bénéficier de quelques minutes de grande qualité culturelle... alors profitons-en pour réaliser un cross-over.

     

     

    C'est un peu conceptuel et mieux vaut laisser ses a prioris de côté pour en profiter pleinement (vous êtes maintenant prévenus que l'oeuvre n'est pas si facile d'accès) :

     

    notre hymne de punks déglingos : la banane

     

    Vous aurez compris, tout est pourri : l'image, le son, le cadrage, le respect du texte, la justesse dans la fausseté, les choeurs à contretemps, la coiffure de la "prima donna" etc.

    Enfin presque  tout : le temps n'est pas pourri contrairement à ce que la conspiration anti-Nord veut faire croire à la population vivant au sud de Maubeuge.

     

    J'espère que vous ne m'en tiendrez pas trop rigueur, les tomates pourries sont à lancer directement auprès du commanditaire, à savoir chez la chère Nevrosia qui visiblement n'a peur de rien.

     

    Sur ce, je retourne dans mon taxi, j'ai une tripotée à récupérer...

  • Célébration de la Victoire

    ... du réel sur le virtuel !

    On ne le dira jamais assez, nouer des amitiés sur la blogo c'est beau mais ça reste toujours un peu flou, alors quand on a l'occasion de se rencontrer pour de vrai, il ne faut surtout pas hésiter ! C'est l'occasion de toucher une toute autre dimension de ces relations virtuelles.

    4596534740_ef65b69486_m.jpg

    Donc samedi 8 mai, direction la Kapitââââle, presque 2 mois après y avoir été une demi-femme Rochas* pour cette fois-ci une mission bien plus sérieuse, aux multiples quêtes :

    Mettre des visages sur des pseudos, des voix sur des mots, des sourires sur des blagues, des gestuelles sur des postures (non je n'évoquerai pas les parfums ou odeurs,  sujet trop délicat ;-) ).

     

    C'est ainsi qu'après avoir retrouvé avec beaucoup de plaisir Bellzouzou et Sosso, je fis connaissance avec Nevrosia, que je lis depuis qu'elle a fait chanter Barbie sur son blog et puis des quasies-inconnues : Mam'zelle Herisson, Mistinguette, Pascale M qui nous a offert de superbes imitations de collégiennes (et qui se souvenait avoir laissé il y a fooooort longtemps un commentaire sur un billet musique de mon ancien blog  - je vais en remettre alors !) et enfin Damien, un fou qui voulait voir à quoi on ressemblait après nous avoir envoyé des mails nous proposant  de faire du sport chez nous avec un coach virtuel (j'ai déjà du mal à allumer ma Wii Fit, alors m'inscrire en plus sur un site...) mais qui était charmant au demeurant et qui ne s'est jamais départi de son sourire même quand on lui faisait comprendre qu'il avait sans doute complètement raté sa cible.

    J'ai également eu la surprise de partager un bon moment avec une totale inconnue, qui a d'abord annoncé qu'elle n'avait pas de blog, qui nous a ensuite confié qu'elle était une lectrice de l'ombre et qui a finalement lâché le nom de son blog, soit disant en mort clinique mais qu'elle est en train de ranimer. Elle se fait donc appeler au choix Flo, Flore ou Florence et nous donne maille à partir (depuis bien plus longtemps que la plupart d'entre nous en plus : janvier 2005 !)... allez-voir, c'est varié car ça ne cause pas que tricot ;-)

     

    Bien évidemment on s'est fait exploser la panse au restau puis au salon de thé de la mosquée et c'est repue que je suis repartie vers mes  septentrionales pénates... me promettant de recommencer dès que possible (enfin si le baby-sitter mal rasé est d'accord).

     

    * demi-femme Rochas = femme qui est sélectionnée au Casting Rochas avec 79 autres belles plantes parmi 1800 candidates pour représenter la marque mais qui ne passe pas le cap des 40 dernières (ou alors femme pas trop mal mais qui ne mesure qu'1 m 50)

    (mais je m'en fous parce qu'au final, y en a que 10 sur les 40 initialement prévues qui vont être gardées, le site n'est pas à jour, toute l'opération accuse du retard, les heureuses élues ne sont même pas informées bref, ça ressemble à du grand n'importe quoi)

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

     

    PS : J'ai promis 2 adresses à mes blogocopines durant cette journée.

    La première, celle d'un blog d'une prof de collège, découvert il y a peu et qui me fait hurler de rire et de désespoir (j'ai une fille en 6ème je rappelle) : Food'amour (de Princesse Soso) qui me rappelle la regrettée Ste-Thérèse, prof de moldave en Picardie et blogueuse impénitente. Essayez par exemple, l'article pour apprendre à lire entre les lignes des bulletins vous m'en direz des nouvelles. Ses aventures sentimentales sont pas mal aussi...

    La seconde c'est d'abord pour Nevrosia qui veut changer son papier-peint mais c'est valable pour toutes les blogocopines qui galèrent avec leur mise en pli page puisque les tutos sont présentés par plateformes ! C'est Blogtuto, sous le titre il y a un bandeau horizontal où vous sélectionnez la votre, les explications sont très claires, avec un peu de patience on peut modifier beaucoup de choses.

     

  • Mes livres préférés

    C'est Loreal qui m'a tagguée et comme elle je suis bien incapable d'en choisir 1 seul...

     

    Alors je vais essayer de retrouver les livres que j'ai le plus adorés/lus/relus, ceux qui m'ont marquée durablement, ceux que j'aimerais relire... (avec les couvertures "d'époque" ça m'aide à me les remémorer et sur lesquels vous pouvez cliquer pour trouver leur résumé)

     

    Le plus ancien souvenir c'est celui-ci :

    9782203135253FS.gif

    Les Vacances - Comtesse de Ségur

    J'avais lu avant les Malheurs de Sophie et les Petites Filles Modèles (que je trouvais cul-cul la praline) mais alors celui-là je l'ai adoré : le naufrage, le cousin Paul qui revenait et puis les vacances qui semblaient ne jamais finir...

     

    Plus tard, à l'adolescence il y a 2 livres que j'ai lu plusieurs fois, un dans lequel je cherchais des clés et l'autre dans lequel je m'évadais complètement :

    le premier

     

    etrangertottf3.jpg

    L'Etranger - Albert Camus

    Mon prof d'allemand m'avait prédit (et je ne l'ai jamais oublié) : "ce livre tu pourras le relire à tous les âges de la vie, tu y découvriras toujours quelque chose de nouveau..." et je compte bien le relire ;-)

     

    le second :

     

    1018_4470.jpg

    L'écume des jours - Boris Vian

    Celui-là il était très drôle et très triste à la fois, comme moi quoi (enfin c'est l'impression que j'en avais à l'époque).

     

     

    Plus tard, à l'approche de l'âge adulte, c'est celui-là que j'ai dégusté, dévoré, lu, relu, avide de liberté :

     

    413SR16MZ0L._SL500_AA240_.jpg

    Sur la Route - Jack Kerouac

    Il m'a souvent accompagné dans mes voyages et je l'ai plusieurs fois offert à mes compagnons de route...


    Quand j'ai commencé à travailler à 21 ans, c'était à Paris et je lisais beaucoup dans le métro/RER/bus (je changeais régulièrement d'itinéraire, je détestais la succession de journées semblables) et il y avait une très bonne bibliothèque dans la société d'assurances qui m'employait... c'est à cette période que j'ai lu tous les John Irving disponibles. Mon préféré, c'est le premier :

    4e9936c622a0c4889cd15110.L._AA240_.jpg

    Le monde selon Garp - John Irving

     

    Pourquoi il m'a marqué et en quoi, je ne sais pas trop... en tout cas il m'a fait de l'effet puisque grâce à cause d'une de ses scènes particulièrement atroce que je me suis évanouie dans le RER (bon il faisait très chaud et ça manquait d'air...). Ensuite j'ai fini par me lasser des histoires d'Irving (de la lutte gréco-romaine, des ours, Vienne etc).

     

    Un autre qui m'a entraîné très loin :

     

    51SBQFNPYAL._SL500_AA240_.jpg

    Cent ans de solitude - Gabriel Garcia Marquez

    Toujours à Paris, je croisais régulièrement au Parc Montsouris un vieux monsieur en pardessus et chapeau qui lisait ce livre à mi-voix tout en déambulant dans les allées, autour du plan d'eau... Alors je me suis jetée dedans (le livre, pas le plan d'eau) et j'ai pas été déçue !

     

    Je pourrais aussi citer les 1ers romans de Paul Auster et puis Belle du Seigneur qui reste pour moi le plus beau roman d'amour (mais pas au sens fleur bleue, houlala non !)

     

    belle_du_seigneur.jpg

    Belle du Seigneur - Albert Cohen

     

    Je saute quelques années et j'arrive à une série que j'ai adorée...

    poopoopidoo_2713_frisco.jpg

    Chroniques de San Francisco - Armistead Maupin

    J'ai terminé les chroniques pendant ma 1ère grossesse et le prénom de notre fille a été lancé suite à cette lecture (que mon homme avait aimé aussi d'ailleurs on se battait presque dès qu'on avait un nouveau tome) un peu comme une boutade et puis finalement ce n'était pas une blague, c'était vraiment ce prénom là qui nous plaisait, une évidence (il est dans le post précédent pour les curieux... je précise qu'on l'aimait pour d'autres raisons également pas juste parce que c'était celui d'un personnage de ce roman).

     

    Après j'ai beaucoup moins lu, les enfants, internet, tout ça tout ça...

    J'en garde un quand-même qui offre un éclairage très amusant sur les relations de couple (l'amour au long cours, l'infidélité, etc ) :

    5784-medium.jpg

    L'ïle des Gauchers - Alexandre Jardin

    Je l'ai lu il y a environ 2 ans mais j'y pense encore régulièrement ;-)

     

    Je ne tague personne, prend qui veut !

  • Le retour (de la vengeance) du tag !

     

    Hé ouiiii, sous vos yeux zébahis, Shalima entrainée par Violette, toutes 2 grandes prêtresses de la blogosphère, influentes d'envergure, toujours à la pointe du billet qui ramène quarante-douze commentaires au moins, viennent de vous lancer la tendance de la rentrée 2009 :

     

    le tag vintage !

    (so 2005) remember...

     

    alors, pour faire partie de la haillp' bloguesque de cette fin d'année 2009, c'est très simple (attendez je consulte mes archives faudrait pas écrire n'importenawak), vala, il suffit d'aller rechercher la règle dans le billet de la personne qui vous a "taggué" (1 g ou 2 g ? je sais jamais) :

    icit : " je balance 7 photos bleues". Franchement on a connu bien pire, alors on va pas bouder son plaisir (oui j'écris en rimes si je veux)

     

    3835197856_b7707c4d13.jpg

    du trèèèès grand

     

     

    3834405423_11e7209bb8.jpg

    du tout petit

     

    3834402955_3ae19f3819.jpg

    de l'eau douce

     

    3834400959_609a4822ff.jpg

    de l'eau salée

     

    3835190050_a58853fc92.jpg

    de la langue

     

    3835191602_a59d57fbb0.jpg

    de l'iris

     

    3835204162_b3ba1789af.jpg

    et du bleuet !


    ***********

     

    et maintenant je dois tagguer 7 personnes...

    alors on va choisir dans les vieux briscards, ça leur rappellera leur jeunesse : Loreal pour voir du bleu toulousain, Maazz parce qu'elle met du délire partout où elle passe, Watta parce que wéééééé elle est revenue, Tippie parce qu'elle adore jouer,

    et puis Laeti et Sosso qui sont revenues de vacances et pour les détourner des préparatifs de rentrée...

    et puis et puis, euh... qui veut !