Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • dans les archives (suite) la plomberie


    Pour vous remettre dans le bain (ha ha ha) avec photos d'époque

    En chantier

    Rangez les bassines


    et


    11.12.2006

    en apnée

     

    Hier opération commando pour mon Surfeur d'Argent.

     

    La situation était grave : baignoire bouchée, évier bouché, lave-vaisselle qui refoule, machine à laver bloquée (wiiiiihiiiiiz)

     

    Bon, déjà il y a une dizaine de jours j'avais repéré quelques signes coté baignoire et évier, j'avais lancé négligemment dans le programme du week-end "faudrait regarder les syphons" mais bon, mon homme a beau avoir des tas de qualités, la plomberie doit être sa bête noire, à tel point qu'il en devient sourd et aveugle dès qu'il approche un tuyau (mais ça vous le savez déjà si vous me lisez depuis avril).

     

    J'ai pas voulu revenir à la charge samedi passke quand même c'était son anniv et lui demander d'aller plonger ce jour-là dans la merdasse c'est pas cool (chuis réputée être une fille gentille, c'est peut-être même en partie pour ça qu'il est toujours là).

     

    Mais dimanche, fallait pas qu'il espère passer à travers, non sans déc. Déjà la machine à laver était bloquée pleine (de linge et d'eau savonneuse surtout) et ça ne pouvait pas rester comme ça toute la semaine.

     

    1ère mission : le lave-linge

     

    Ecopage (3 bassines), démontage du filtre (une 1/2 bassine), un peu de flotte par terre.

     butin : 1 chaussette pointure 18 !

     Le mystère des chaussettes qui disparaissent est peut-être en partie élucidé (j'ai quand même un gros doute parce que la majorité des portées disparues sont plutôt pointure 27-30)

     Le cours des lessive a pu rapidement reprendre son  flux.

     

     

    2ème mission : l'évier de la cuisine (double pour simplifier les choses et syphon raccordé au lave-vaisselle) 

     

     Prévoir une très grande bassine (un seau même) car le plombier de secours ne pense pas toujours à arrêter le lave-vaisselle en plein cycle "lavage" au moment où il dévisse le syphon (je me demande souvent si les titres d'ingénieur ne sont pas donnés au cours d'une loterie de fin d'année dans les écoles). S'éloigner le plus possible lorsque la bête présente ses entrailles (rapport aux odeurs). 

     Butin : un couteau et une cuillère largement sédimentés (butin à la poubelle directement) 

     Point positif : l'évier se vide très bien, le lave-vaisselle ne refoule plus, le mystère des couverts égarés se dissipe aussi.

     Point négatif : il faut nettoyer la cuisine rapport à la merdasse éparpillée partout dans un rayon de 5 mètres autour

     

    (NB : apprendre à l'homme à se servir d'un goupillon sans dégats collatéraux) 

     

     

    3ème mission : la baignoire

    alors, là, une vrai partie de rigolade avec une dose de Des*top

    (OK c'est kakabeurk pour l'environnement, mais ma solution popotte vinaigre+bicarbonate + ventouse n'était pas suffisante, alors une fois tous les 3 ans j'ai pas trop mauvaise conscience) 

     

     

     

     

    medium_supermario.gif

     

     

     

  • dans les archives du web


    Cet été il y a eu un genre de bug sur la plate-forme Haut et Fort et j'ai reçu un mail qui m'indiquait que mon blog "lunapat" n'étant plus actif depuis 3 ans il allait être supprimé si aucune mise à jour n'était faite... J'étais alors en vacances loin avec très peu de connexion, j'ai tenté le billet de la dernière chance (après m'être cassée la tête à retrouver des vieux mots de passe, les changer avec des vieilles adresses mail etc...) et finalement en rentrant de vacances je n'ai pu constater qu'une chose : mon 1er blog avait totalement disparu, mon billet de sauvetage n'avait pas dû être pris en compte...

    Trois ans de souvenirs effacés. Je n'ai pas cherché à les récupérer, peut-être qu'il fallait tourner la page aussi. Et puis je me suis souvenue que tout n'était peut-être pas totalement perdu, qu'il restait les archives du web... la machine à remonter le temps d'internet

    http://www.archive.org/

    on y entre l'adresse du site recherché et il ressort des "images" du site capturé à des dates aléatoires...

    J'ai retrouvé un article auquel je repensais il y a justement quelques jours, du coup je le remets :

     

    * * * * * *

    21.10.2006

    chacun sa maison

    Ce soir pendant que Poulette écrivait une lettre à son instit de l'an dernier, Poussinette m'a demandé de lui lire un livre de la bibliothèque de l'école.

    En gros c'était sur les "maisons" des animaux, alors ça commençait avec du facile (l'escargot dort dans sa coquille) mais après ça se compliquait :

     

    - le soir les vaches rentrent à l'é... ?

    - l'é quoi ?

    - l'étable

    - les vaches, elles rentrent les tables ???

    - non elles rentrent A l'étable. Bon je continue, les abeilles habitent la ru...

    - la ru.

    - la ru quoi ? 

    - ben la rue, tiens. Là, dehors.

    - non la ru-CHE, tu te souviens les petites maisons en bois où on trouve le miel ?

    - NAN

    - bon, c'est rien. Le chien dort dans...

    - dans sa CABANE !

    - comment ça s'appelle une cabane de chien ?

    - une niche, maman !  (enfin quoi !)


    ouf ma fille n'est pas totalement inculte


     - et pour finir le chat s'endort dans la cor...

    - dans l'accordéon !

    - (soupir de ma part, fatiguée) ... dans la corbeille.

     

    Vu comment elle était pliée de rire, j'ai réalisé qu'elle en avait rajouté un peu (beaucoup) sur la fin.

    J'adore la voir se renverser en arrière en se tenant les cotes et entendre son rire clair qui chante dans toute la pièce...

    N'empêche que souvent je me demande si c'est du lard ou du cochon, même si capillairement parlant elle est quand même plutôt blonde... 

    * * * * * *

     

    voilà, c'est pas grand chose mais j'étais toute contente, finalement tout n'est pas complètement perdu. Sur le site en plus j'ai retrouvé l'ancien design du blog (même si beaucoup de fichiers image et vidéos ne sont plus visibles) l'allure générale est bien là, la preuve



    Demain je posterai peut-être de vieilles aventures plombinesques (y en a eu pas mal au milieu des années 2000 chez nous) car j'ai retrouvé quelques billets intacts... et j'ai envie de les ressortir.