Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

un bon investissement : la ouate !

La grosse  torpeur de l'été est finie, tout le monde est presque rentré, on va pouvoir repasser aux choses sérieuses, là ?

Alors un petit billet pour vous faire part d'un retour d'expérience, ça peut toujours servir non ?

Donc voilà, cet été nous avons fait isoler nos combles avec une technique encore peu connue en France mais qui est utilisée au Canada depuis une trentaire d'année, j'ai nommé : la ouate !

hé hé, la ouate de cellulose pour être sérieuse.

Qu'est-ce que c'est ? bah c'est de la chiquette de papier journal, en gros !

mainsp.jpg

c'est insufflé sous le plancher du grenier quand celui-ci n'est pas habité (chez nous c'est juste un lieu de stockage) ou alors sous les rampants du toit quand les combles sont utilisés comme pièce à vivre.

Alors pour balayer la 1ère inquiétude, non ce matériau ne brûle pas (ça ne se consumme pas non plus), les bestioles ne vont pas dedans car c'est imbibé de sel (donc pas d'insecte, pas de rongeur, pas de champignon non plus), c'est écolo puisque c'est du recyclage de papier journal (non toxique, les encres ne contiennent plus de métaux lourds depuis 2001).

 

Concernant la pose, le chantier a duré une journée (de 9h jusqu'à 18h) à 3 personnes.

05.jpg

Je pense que les bricoleurs que rien n'arrête seront tentés de se lancer eux-même parce que ce n'est pas compliqué de souffler des chiquettes avec un gros tuyau puis de reclouer un plancher dessus, mais... outre le fait qu'il faut louer une machine spéciale pour décompacter la ouate vendue en sac, c'est quand même super pénible du fait de la poussière que ça génère (port du masque obligatoire). Les ouvriers qui sont intervenus chez nous maitrisaient bien l'application, donc moi la poussière je ne l'ai pas vue dans la maison, elle est restée avec eux (le soir ils en étaient recouverts) et j'ai pu voir que ce n'était pas franchement agréable (sans parler la chaleur sous le toit en été et de la position "plié en 2 pour pas se cogner la tête").

Je n'ai pas eu besoin de nettoyer toute la maison après. Il y a bien eu quelques petits tas de ouate à enlever mais ce sont les ouvriers qui s'en sont chargé (par contre il a bien évidemment fallu vider totalement le grenier avant mais là c'était un service à nous rendre, vu tout ce qu'on a pu jeter).

 

Le prix :  3000€ pour 60m² de surface de combles (ça fait du 50€/m² tout compris)

en incluant la dépose de l'ancien plancher (très gros boulot aussi) + la pose de lambourdes pour réhausser légèrement le plancher et permettre  la pose de 25 cm d'épaisseur de ouate de cellulose + la pose d'un nouveau plancher tout beau (nettement mieux que le précédent qui était fait en planches de récup). Il existe une autre technique de pose quand la pièce n'est pas du tout utilisée : pas de lambourdes ni de plancher par dessus, juste une humidification pour permettre un "croutage", j'imagine que c'est encore moins cher.

Ces travaux ouvrent droit à un crédit d'impôt et comme c'est écolo à un éco-prêt à taux zéro aussi.

 

Alors, il paraît qu'on va faire une grosse économie de chauffage (on perdrait jusqu'à 30 % d'énergie par le toit dans une maison mal isolée)

et qu'on va voir la différence sur notre facture de gaz (à condition que son prix n'augmente pas trop hein) je vous dirais au printemps prochain si  effectivement on consomme beaucoup moins de gaz, enfin si ça vous intéresse...

En attendant, ce qui est sûr c'est qu'on a gagné énormément en confort de sommeil !

Parce que les chambres surchauffées en été,  c'est fini ! Elles restent à une température supportable : 25° grand maxi, ça peut paraître beaucoup mais c'est nettement mieux que les 30° et plus que nous devions supporter dès que les températures grimpaient ,même en laissant les volets fermés toute la journée... (faut savoir qu'avec la laine de verre ou de la laine de roche le temps de transfert de la chaleur entre l'extérieur et l'intérieur est de 3 à 4h  contre 10 à 12h pour la ouate de cellulose, quel bonheur !).

Ben rien que pour ça je ne regrette vraiment pas l'investissement et je le recommande par la même occasion,

(et je n'écris toujours pas de billets sponsorisés).

J'ai bien conscience que ce billet n'est pas très rigolo mais on ne trouve vraiment pas grand chose à ce sujet sur le net  en particulier  peu d'avis de personnes qui l'ont installé (à part sur les forums de bricoleurs qui discutent de coefficients, de déphasage etc auxquels je ne comprends que pouic). Maintenant y en a au moins un d'une brave ménagère de moins de 50 ans.

Voilààààà, c'était le billet écolo du mois ;-)

 

 

Commentaires

  • C'est vrai, ça, les clodos s'emballent bien dans du papier journal pour se tenir chaud, c'est que c'est efficace ;-) Merci du tuyau, anyway !

  • mais je crois pas s'ils s'en servent en été pour avoir moins chaud :-/

  • Faut absolument que Makik lise ce billet ;-)

  • oui je vais lui dédicacer tiens !
    Makik, ce billet est pour toi et je te bise !

  • et bien merci pour cette info, ça peut servir.

  • disons que le jour où il faut y penser, ça fait une option supplémentaire ;-)

  • Enfin ici si on doit faire un investissement d'isolation, faut qu'on commence par le double vitrage sur les fenêtres.

  • ici c'était il y a 3 ans... grosse différence sur le mur plein Nord, aucune sur le mur plein sud

  • Ha, cool, merci pr l'info, je ne connaissais pas. Du coup, je transfère à MrChéri, ça peut être une solution pas mal quand on voudra aménager une chambre au dessus du garage !

  • je me disais bien que ça allait intéresser quelques personnes ;-)

  • J'avais déjà vu un reportage la dessus à la télé et tu viens confirmer tout le bien que je pensais de cette technique!

  • oui je crois que ça gagne à être connu...

  • je prends note, je croie que c'est le produit utilisé pour mon voisin, quand il a fait se combles,nous devrions nous mettre aussi..

    le fait qu'il y a pas de rongeurs qui se cachent dedans, ça peut convaincre plus d'un, d'ailleurs! ... donc ...moi :-)

  • oui moi aussi j'avais des craintes de voir débarquer des familles souris ;-) mais non ils y ont pensé aussi en ajoutant du sel, ouf ! on respire ! :-D

  • Ah j'ai un toit plat, raté !

    En revanche, 25° dans les chambres, c'est très supportable, ça ...

  • ça s'installe aussi dans les murs si vraiment t'en veux ;-)
    c'est vrai que 25° ça parait presque frais quand il fait 10° de plus dehors

  • Je ne connaissais pas non plus. Merci pour l'info !Je prends note, ça peut noue être utile si un jour on finit par enfin démarrer notre projet d'agrandissement...

  • oui, surtout que pour l'instant je n'ai pas encore découvert d'inconvénients (pourtant j'ai cherché sur le net...)

  • Bonsoir, j'atterris ici par hasard par l'intermédiaire de FD et suis ravie de cette info que je transmets à ma moitié. Il faut savoir qu'il est architecte et qu'il me dira sûrement: "Mais je connais cette technique Chouchou" Après je ne sais pas encore s'il va complimenter ou critiquer mais j'aurai son avis et aurai appris qqch.
    Bravo pour ce blog très sympa!
    Bonne soirée.

  • beaucoup appris

  • Merci pour les infos, je garde ça dans mon dossier "isolation", ça me semble une bonne solution pour nous :)

  • c'est fait : ouate acheté en gros, plancher entre le RDC et le combles renforcé, ouate décompactée et soufflée avec la machine louée, plancher posé. On voit déjà la différence : l'air est moins humide, il fait bon même quand il ne fait que 17° et la chaudière se lance nettement moins souvent! Le tout pour un cout d'à peine 1000 euros et une semaine de boulot.

    Y'a plus qu'à aménager les combles.

    Pour les rampants, on pense mettre de la laine de bois.

    Et on est ravis!

  • Super ! une semaine de boulot par contre, quel courage ! tu vas bien sentir la différence je crois.
    Je voulais comparer les factures de chauffage entre hiver 2008 et hiver 2009 mais étant donné que le dernier a été nettement plus froid que le précédent, je pense qu'on n'a pas payé beaucoup moins (sans parler du prix du gaz qui a grimpé aussi)...
    mais ça aurait été pire sans ;-)

  • On complètera l'année prochaine par un poêle, probablement à pellet ( qui souffle l'air chaud dans la pièce principale et vers l'étage via des bouches de ventilation) et adios la vieille chaudière au gaz!

    pour ce qui est du boulot, j'ai rien fait, à part le ménage (et bonjour la poussière qui retombe...;-)))

Les commentaires sont fermés.